Education : Bac : Plus de 13900 élèves seront au rendez-vous





Tunis-Le Quotidien
Le ministère de l'Education et de la Formation entamera à partir de l'année prochaine à titre d'essai l'utilisation de tableaux interactifs avant sa généralisation au profit des premières années du secondaire.
Situé à quelques pas du théâtre romain de Carthage, le Centre national de formation de formateurs dépendant du ministère de l'Education et de la Formation offre l'espace par excellence pour l'apprentissage et l'assimilation de nouveaux concepts et même la méditation, d'autant plus qu'il faisait partie de l'annexe d'une église. L'environnement est plus qu'enchanteur. : un jardin agréablement aménagé avec beaucoup de goût et de raffinement, une architecture envoûtante. C'est dans cet espace que M. Hatem Ben Salem, ministre de l'Education et de la Formation, a choisi de donner une conférence de presse pour présenter les grandes orientation de son département pour les mois à venir.


Des horaires à revoir
En concrétisation des directives présidentielles prises durant de précédents conseils des ministres, le ministre a affirmé que son département est en train de réfléchir sur les stratégies à adopter durant les années à venir notamment au sujet de la formation professionnelle, de la répartition des horaires, des volumes des matières programmées.
«Nous allons entreprendre une opération de rénovation de tous les établissement scolaires en Tunisie. L'opération nécessite un investissement total de 370 millions de dinars. Mais pour des questions budgétaires nous allons entreprendre la rénovation d'une partie de ces établissement s à concurrence de 37 millions de dinars . L'opération nécessite l'intervention de toutes les parties concernées directement et indirectement par l'opération. Je cite la société civile dans toutes ses composantes, les associations et même les particuliers. Il faudrait cependant institutionnaliser les aides octroyées en vue de la rénovation des établissements scolaires», affirme le ministre.


Des tableaux interactifs
Le ministre a par ailleurs affirmé que la Tunisie qui avait abrité le dernier Sommet mondial des Sociétés de l'Information et de la communication (SMSI) ne peut rester à l'écart de l'évolution des TIC dans le monde. «Des équipes sont en train de travailler sur des thèmes qui seront traités au début de l'année dans certaines classes à titre d'essai avant d'être généralisées pour toutes les classes de la première année secondaire. Il s'agit de l'emploi, à partir de la prochaine anné, dans les lycées pilotes, de tableaux interactifs qui seront introduits pour la première fois en Tunisie pour certaines matières (la physique et la chimie, les maths, les sciences de la terre et de la vie, et informatique.) Des accords seront signés avec Word Links et accord avec Cisco leader dans le domaine de l'informatique pour la concrétisation de ces projets», ajoute le ministre.
Le ministère développera à partir du 1er juin la communication interne par l'introduction de l'Intranet, un système qui offrira une meilleure communication interne et développera la qualité des services offerts par le ministère.
Le chapitre de la formation professionnelle a été abordé par le ministre qui a affirmé dans ce contexte que son département est en train de mettre à niveau une quinzaine de centres de formation afin qu'ils offrent un enseignement et des formations de qualité.


850 laboratoires de langue
Le ministre a déclaré que son département est soucieux de développer les langues vivantes y compris la langue maternelle qu'est l'arabe. Le ministère a acquis 850 laboratoires de langue qui équiperont des établissements scolaires pour aider les élèves à développer leurs maîtrises des langues vivantes. Certains de ces laboratoires ont déjà été installés et sont fonctionnels.
Le ministre a également souligné, lors de cette rencontre, qu’un projet de création dans toutes les régions d’un village de langues est à l’étude. En ce qui concerne les épreuves du baccalauréat, plus de 139.000 élèves seront cette année au rendez-vous. L’idée d’un aménagement du temps scolaire est également à l’étude.
A l’horizon 2016, 50% des élèves, a également annoncé le ministre, seront orientés vers les filières de la formation professionnelle.


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com