Nos internationaux en Europe : Nouioui, l’homme du match





A sa première titularisation avec La Corogne, il y’a deux mois,  Nouioui avait «accroché»
l’attention. Deux semaines plus tard, il avait conquis une certaine presse.
L’international tunisien a tout simplement été magistral, avant-hier, pour la visite de Valladolid. Le Depor, qui vise une place en Coupe de l’UEFA pour la saison prochaine, s’est imposé (1-0) grâce à un but de Nouioui, marqué dès la 7e minute. Mis en confiance  par ce but-le 3e depuis sa titularisation- qui a fait se redresser le Riazor, l’attaquant tunisien allait montrer l’étendue de son talent et la richesse de son répertoire technique : passements de jambes, passes de l’extérieur dans le dos des adversaires, dribbles sur le côté droit «assortis» par des centres d’une grande précision, petits ponts, grands ponts : le public est debout, il l’acclame, le jury le plébiscite. Il est l’homme du match. Touché à l’ischio jambier lors de sa première convocation en sélection pour le match du Kenya, on a hâte de voir Nouioui sous les couleurs de l’équipe de Tunisie. Ce sera, vraisemblablement, contre le Mozambique. Rendez-vous est pris pour le 6 juin à Radés.


Jaïdi retrouve la Premier League
Le Mondial 2010, c’est notre principal objectif et il est impératif d’enchaîner et de remporter les deux prochains rendez-vous. Le Mozambique et le Nigeria viennent au bon moment puisque des nouvelles encourageantes nous parviennent du Vieux Continent avec le retour au top de Fahid Ben Khalfallah et l’apparition régulière de Karim Hagui à Leverkusen . Le défenseur international était ce week-end titulaire à Gelserkinchen  où le Bayer nl’a emporté devant Schalke (2-1). Restons en Bundesliga pour souligner que Chermiti a fait une apparition de 5 minutes avec le Hertha Berlin  qui a ramené un méritoire match nul de Hambourg (1-1).
Revenons à Fahid Ben Khalfallah dont le différend qui l’avait opposé à son entraîneur fait, désormais, partie du passé. Frank Dumas a compris qu’il ne pouvait se passer de Fahid et l’international tunisien s’est évertué à monter qu’il pouvait tirer Caen de la (mauvaise) situation où il s’est enlisé. Ben Khalfallah, au summum de ses moyens, a été le grand artisan du succès de son équipe, samedi soir, contre Le Mans (3-1). Témoin l’ovation monstre qui a salué sa sortie à la 82è minute. Son entraîneur voulait, apparemment, le ménager  devait déclarer après le match: « Ce soir, les qualités de Fahid que sont la vitesse et la pénétration ont servi au groupe et à la victoire. Tout a été jaugé et bien senti de sa part. Des choses simples mais qui nous apportent tellement… »
Radhi Jaïdi, l’inépuisable, a été de la fête samedi soir avec Birmingham où son équipe s’est imposée sur le terrain de Reading (1-2) lors de la 46e et dernière journée de la D2. Birmingham City accompagnera la saison prochaine Wolverhampton en Premier League.


* Hassen EL MEKKI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com