la Tunisie dans le monde : 3e plus beau pays à visiter en 2008





La Tunisie a été classée troisième plus bel endroit dans le monde à visiter en 2008, sur un total de 53 pays, selon le journal américain "New York Times".


La Tunisie se place juste derrière Lisbonne (Portugal) et le Laos (Sud-Est de l'Asie). Elle est talonnée par l'île Maurice, elle-même suivie par Miami Beach et South Beach. Plusieurs facteurs militent en faveur de ce classement.
La vague des récents hôtels de très grande classe luxueusement équipés qui ont fait leur apparition le plus souvent dans des demeures anciennes, le long des côtes et des plages de sable attirent un nombre croissant de visiteurs fortunés, affirme le journal.
Il y a lieu de rappeler que l'Ile de Djerba, située au sud de laTunisie, a également été déclarée meilleure destination à visiter en 2008, par le guide de voyages américain ‘‘Trip Advisor’’. 
En effet, malgré la montée de la concurrence internationale et le ralentissement économique dans certains marchés traditionnels en Europe, l’activité touristique en Tunisie a évolué de manière positive en 2007, selon le rapport de la Banque Centrale de Tunisie.
Les entrées de non-résidents et les recettes du secteur en devises ont progressé à un rythme plus rapide qu’une année auparavant (3,2% et 8,9%, respectivement, contre 2,7% et 8,2%), tandis que les nuitées touristiques, particulièrement celles des résidents, ont continué à s’accroître quoique de manière modérée.
Cependant, la valeur ajoutée du tourisme, exprimée en termes réels, a évolué à un rythme inférieur à celui enregistré en 2006, soit 3,5% contre 3,8%. En outre, la part de ce secteur dans le PIB nominal est revenue, d’une année à l’autre, de 5,8% à 5,7%.


Des investissements importants
Concernant les investissements du secteur, ils se sont situés, en 2007, à 300 millions de dinars ou 2,7% de la formation brute de capital fixe globale, contre 330 millions de dinars et 3,4% en 2006. Comme auparavant, cette enveloppe a été allouée en majeure partie à la construction de nouveaux hôtels et à la mise à niveau de certaines unités existantes.
Ainsi, la capacité d’hébergement disponible s’est accrue d’environ 3.800 lits, dont près de 2.300 lits pour la zone de Yasmine-Hammamet, pour passer à 235.647 lits à la fin de décembre 2007.
Au niveau de l’emploi, les nouveaux postes créés directement par le tourisme ont doublé par rapport à leur niveau de 2006, pour atteindre 4.000 postes, portant ainsi le nombre total d’emplois directs à 95 mille  contre 332 mille  emplois indirects au cours de la même periode.
S’agissant du programme de mise à niveau dont le coût global est estimé à 600 millions de dinars, un premier programme pilote a été approuvé en 2007. Il concerne 45 hôtels d’une capacité d’environ 24 mille lits, répartis sur les différentes zones touristiques et pour une enveloppe d’investissement de 136,5 MDT.


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com