Nationale A Basket (1ère phase – 5ème Journée) El Gorjani, pour y voir plus clair





Au lendemain de la quatrième ronde, la situation a commencé à se décanter, notamment à la tête du classement. Concernant l’USM, il n’y a plus de doute, c’est, cette saison, du solide, taillé sur pierrerie. Sur un autre plan, l’empoignade du Gorjani entre le CA et EZS, ainsi que les déplacements du SN et de l’ESS, à Radès, nous édifieront davantage sur les réelles dispositions des uns et des autres. L’affiche du jour aura incontestablement pour cadre la salle de Gorjani. Le CA, malgré les insuffisances auxquelles fait toujours allusion son coach Monaêm Aoun, a prouvé à la Goulette qu’il avait recouvré une partie substantielle de ses moyens technico-tactiques et physiques. Le test face au voisin zahraoui est du type grandeur nature. La remarque vaut également pour EZS. Chez laquelle l’articulation entre les lignes commence à bien fonctionner. Pour le co-leader, l’USM, les journées se suivent et se ressemblent. La dynamique de victoires dans laquelle les Usémistes se sont installés n’est pas près de s’abréger. Et les Aveniristes marsois ont toutes les chances de l’apprendre à leurs dépens, malgré toute leur bonne volonté, nettement perceptible lors de leur récente confrontation face à EZS et, pour rendre à César ce qui lui appartient, aussi bien contre le SN que face à l’ESS. Cette dernière n’a trébuché jusqu’ici qu’une seule fois. C’était lors de la journée inaugurale face au champion sortant. Et depuis, les Etoilés, qui apprennent progressivement à vivre sans leur ancien stratège, Maher Khanfir, ont fait montre d’une belle solidité mentale et d’une application à toute épreuve. Leur match face à l’ESR, de surcroît à l’extérieur, est quelque part celui de la vérité car, malgré leurs trois faux pas successifs, les Radésiens possèdent une équipe en progrès constants, capable de se hisser dans un avenir proche au niveau des meilleurs, l’osmose entre les revenants Issam Ben Douissa et Mourad Ben Hassine devenant, au fil des matches, de pus en plus cimentée. A propos de cohésion justement, le SN à son tour, est en train de s’en prévaloir. Son coach français, qui a pris tout son temps tout au long des quatre premières rondes pour procéder à une patiente revue d’effectif, semble être assez édifié sur les réelles potentialités de son effectif. Le test des Potiers face au CSC est des plus sérieux, car les Locomotives, à la lumière des trois premiers quarts-temps livrés à la JSK. samedi dernier, ont laissé les meilleures impressions, prouvant que le travail accompli commence à porter ses fruits. Pour peu que les camarades de la nouvelle recrue, le jeune Goulettois, Mohamed Ali Brik, qui voit ainsi sa carrière relancée, s’investissent à fond jusqu’à la fin du match, ils pourront fort bien rivaliser avec les grosses cylindrées du championnat. Rezgui quitte l’EOGK Enfin, à Gabès, le Tacapès, qui a fini par accepter la démission de Montacer Chérif acculé à prendre une pareille décision consécutivement à la confusion générale de mise jusqu’ici, offrira l’hospitalité à l’EOGK. Les Sudistes tenteront de frapper un grand coup, question de prouver que le remue-ménage n’aura pas été vain. Mais en face, il y aura une EOGK qui, si l’on se réfère aux derniers propos de son coach, a opté pour la restructuration devant s’étaler sur trois ans, avide de rachat après trois revers successifs. La tâche des Aiglons ne sera pas aisée, d’autan t plus qu’ils pâtiront toujours de l’absence de Ben Mahmoud blessé et ne pourront plus compter sur les précieux services de Aziz Rezgui parti pour une longue période à l’étranger afin d’y poursuivre des études supérieures. Le départ de Rezgui, à qui on souhaite toute la réussite du monde, constitue une grande perte pour l’EOGK, car outre ses qualités techniques et physiques impressionnantes, Aziz se prévaut d’irréductibles vertus humaines et morales qui ont fait de lui un joueur cadre modèle, se réclamant d’une indéniable personnalité charismatique. Le départ de Rezgui sera partiellement comblé par le retour de Chokri Ben Yedder qui vient de signer au profit de l’EOGK. Wahid SMAOUI Rendez-vous Salle Gorjani 18h30 : CA - EZS Salle Radès 17h30 : CSC - SN 19h15 : ESR - ESS Salle Monastir 18h00 : USM - ASM Salle Gabès 18h00 : Tacapès - EOGK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com