Coupe féminine de l’U.N.A.F. : L’A.S.F. Sahel à un point du titre





Plus qu’un pas à franchir pour les représentantes du football tunisien afin de décrocher la timbale. Encore un petit effort !
C’est aujourd’hui aux environs de 19h00 (17h00 HT) que cette troisième édition de la coupe de l’UNAF féminine prendra fin, avec les deux dernières rencontres au programme du tournoi.
Or, les regards seront braqués toutefois sur l’explication mettant aux prises les représentantes du football tunisien à leurs homologues algériennes. Une confrontation décisive, dans la mesure où elle décidera du sort du titre.
Pour les Algériennes, tenantes du sceptre remporté l’année dernière à Alger, il n’y aura qu’une seule alternative pour prétendre au sacre final, gagner avec un écart égal ou supérieur à deux buts. C’est dire que la mission des partenaires de Farida Yahi ne sera pas de tout repos face à une formation sahélienne déterminée à détrôner son adversaire du jour.
Cette dernière abordera en effet cet ultime rendez-vous en toute confiance, forte des deux succès glanés jusque-là, notamment celui arraché aux dépens du club organisateur Wadi Degla.
Un point suffira effectivement aux protégées de Salah Kebaïli pour monter sur la plus haute marche du podium. Mais se contenteront-elles de défendre leur acquis, ou joueront-elles au contraire pour la victoire et confirmer ainsi  leurs belles dispositions du moment ?
Gageons qu’elles miseront certes sur la prudence, d’autant que leurs adversaires sont acculées à gagner, sans pour autant négliger totalement l’aspect offensif. Dans ce chapitre, les Soussiennes peuvent compter sur le talent de la stratège Imène Troudi et les immenses  potentialités de Fatma Mlayeh, véritable poison pour les défenses adverses.
Dans le second match, les Egyptiennes de Wadi Degla devront également vaincre, mais leur sort sera tributaire du résultat du premier match. Seule une victoire des Algériennes pourrait en effet leur permettre de briguer le titre.
Le cas échéant, elles sont tenues, de surcroît, de l'emporter avec un large écart, trois buts pour le moins.


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com