1er forum des hommes d’affaires maghrébins : Vers un bouclier contre les crises économiques?





Le premier forum d'hommes d'affaires maghrébins organisé par l'UME (Union maghrébine des employeurs) les 10 et 11 mai 2009 à Alger, vise à promouvoir le partenariat économique entre les pays maghrébins et à créer dans la région un climat propice à l'investissement.
Ce forum qui voit  la participation de 700 hommes d’affaires des cinq pays de la région, n'est pas le fruit du hasard mais d'un travail de groupe qui a démarré depuis l'institution de l'UME en février 2007.
C’est une rencontre «inédite», et  un  rendez-vous qui vient  meubler avantageusement le paysage économique maghrébin. La crise financière est  au centre des débats, et  la présence du directeur général adjoint du FMI et de la directrice pour la région du Maghreb au niveau de la Commission Afrique des Nations unies,  permet de relever le niveau des débats.
 A ce titre, les experts tentent de trouver les réponses adéquates.  Le programme du forum comprend des panels portant notamment sur les partenariats et projets fédérateurs maghrébins, les expériences internationales en libre-échange, l’intégration économique. Ce forum traduit la volonté des opérateurs économiques des pays du Maghreb de construire un espace économique commun solide.
L’Union maghrébine des employeurs, répond à un  besoin vital  qui est d’aboutir à une intégration des économies de la région.  De nombreux efforts ont été déployés par les milieux économiques des pays de la région pour atteindre les objectifs assignés à l’UME. De  nombreuses  réunions  tenues par les experts ont permis d’arrêter une série  d’actions  susceptibles  d’assurer la réussite  de cette nouvelle union.  Ces actions portent notamment sur «la mise en place d’un portail unique, exhaustif et régulièrement actualisé à travers un site web logé au niveau de l’UME dont l’objectif est de promouvoir des partenariats et des alliances d’affaires entre opérateurs maghrébins».  Il a également été convenu de la réalisation de grands projets fédérateurs d’envergure maghrébine, la création d’un observatoire au sein de l’UME. Cet observateur sera chargé de suivre l’évolution de l’investissement et du commerce extérieur au Maghreb et l’intensification de la concertation entre responsables du secteur privé.  Il s’agit   aussi de développer des actions de formation communes pour les cadres et les responsables afin d’accroître et renforcer la capacité managériale des PME et l’encouragement des jeunes promoteurs maghrébins à bénéficier des structures d’encadrement existant dans chaque pays.  L’autre  résolution  phare prise par les experts a trait à la création d’une base de données économiques concernant les cinq pays maghrébins. Il est à noter enfin que le volume des échanges inter-maghrébins a été évalués à 2,9% par an par rapport à leurs échanges avec le monde, alors que les échanges maghrébins avec l’espace européen excèdent les 66%. Par ailleurs, le  taux de croissance de 4,6% au sein de l’UMA, jugé en deçà des potentialités existantes, et en dessous du seuil des 8% fixé par le FMI pour la région. L’UME, pour précision, regroupe des organisations patronales des 5 pays: la Confédération algérienne du patronat (CAP), l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Conseil du patronat libyen (CPL) et la Confédération nationale du patronat mauritanien (CNPM).
Des actions spécifiques ont été - et continuent-  d'être initiées dont le développement d'opportunités d'investissement et de partenariat économique pour les hommes d'affaires membres de l'UME, le renforcement de la coopération et de la coordination entre les structures maghrébines agissant dans le domaine économique. Les résultats attendus sont la revalorisation des mécanismes de partenariat, l'intégration économique et le développement des investissements et des partenariats commerciaux entre les hommes d'affaires maghrébins. Instituer un climat propice à l'investissement maghrébin et doter la région d'une image attractive en tant que pôle pour le développement économique.


Bassem SBAI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com