Après les deux derniers matches de l’E.N.: Les insuffisances persistent





En l’espace de trois jours, beaucoup de choses ont changé en E.N. Roger Lemerre n’assure plus le même optimisme et le public est de plus en plus convaincu que son équipe est loin d’être prête, du moins pour le moment, pour les dures confrontations de la CAN 2004 dans trois mois. enter enter Ainsi, et à la lumière des conclusions tirées des deux rencontres livrées au Japon puis au Maroc, les trois mois qui restent nécessiteront un travail dur et imposeront peut-être de nouveaux choix que Lemerre n’avait sûrement pas prévus. enter Aussi bien devant les Japonais que face aux Marocains trois jours plus tard, la manière de jouer a laissé à désirer alors que, hormis le comportement défensif, l’équipe ne donne pas une totale assurance à l’image d’un entre-jeu actif mais sans aucune créativité et d’une ligne offensive qui n’arrive pas à concrétiser quoique les occasions franches ne sont pas nombreuses. enter Ni la tête… ni les jambes enter Pour Lemerre et son staff, il n’y a pas le feu et l’EN a encore du temps pour progresser. Après le match de mercredi, il a reconnu que ses joueurs, animés de bonnes intentions, n’avaient pas trouvé les jambes. Nous pensons à notre tour qu’après le second test face au Maroc, il s’avère de plus en plus qu’il nous manque également la tête. Malheureusement pour le sélectionneur national, les solutions de rechange, avec l’effectif actuel, ne sont pas nombreuses et les bonnes intentions ne suffiront pas à combler les lacunes. Il est vrai que tous les plans tombent à l’eau quand Hatem Trabelsi, l’un des principaux atouts de l’équipe, fait preuve d’une telle «absence» sur le flanc droit et quand Zied Jaziri «apprend» à son tour à cafouiller devant les buts, alors que Badra, d’habitude actif dans la relance et la contribution au jeu offensif, se contente de coller à sa place et de distribuer des passes latérales. Si on ajoute à ces insuffisances la petite forme de Slim Ben Achour qui n’arrive plus à s’imposer comme un véritable patron, il devient presque normal de voir l’équipe piétiner et connaître les pires difficultés. enter A entendre Roger Lemerre, nos appréhensions n’ont pas lieu d’être et ne sont que purs mirages. Lemerre estime que son équipe progresse, qu’elle a encore besoin de quelques matches pour se souder et ne veut nullement parler de stagnation et d’insuffisances : «Les matches contre les sélections maghrébines sont toujours difficiles et c’était le cas face au Maroc. Les joueurs ont mieux joué par rapport au premier match et les occasions n’ont pas manqué. Je retiens surtout que le rendement global n’était pas mauvais et que le match a permis à quelques joueurs tels Saïdi et Chedly, de montrer de belles dispositions. Il nous reste encore trois mois pour être au top et on ne doit jamais se satisfaire de conclusions prématurées». enter Concernant les prestations approximatives de Slim Ben Achour, Lemerre ne paraît plus défendre son joueur comme il le faisait avant : «Il fait de son mieux et il ne faut pas oublier qu’il manque de compétition. On a encore du temps pour prendre les décisions qui s’imposent au cas où il n’arrive pas à retrouver son meilleur niveau. Je ne ferme pas les portes devant d’autres joueurs qui pourraient faire l’affaire» enter A présent, que faut-il conclure et retenir de ces deux confrontations? Il est peut-être hâtif d’avancer que l’équipe est en mauvaise santé. Mais il est également urgent de prendre conscience des insuffisances et de voir la réalité en face. enter enter Kamel ZAIEM enter enter enter Fiche technique enter Stade : El Menzah enter Public : 5.000 environ enter Arbitre : Bertrand Layec (France) enter Tunisie - Maroc (0-0) enter Formations enter Tunisie : Boumnijel, Trabelsi, Ayari, Badra, Saïdi, Chedly, Ghodhbane, Ben Achour, Melki, Mhadhebi, Selliti enter Maroc : Fouhami, Regragui, Rommani, Naybet, Ouaddou, El Karkouri, El Yacoubi, El Mokhtar, Safri, Hajji, Chammakh. enter Remplacements enter Tunisie : Melki par Jaziri (46’);, Mhadhebi par Sghaïer (46’), Selliti par Brahem (63’). enter Maroc : El Yacoubi par Kharja (72’), El Mokhtar par Boughanem (83’), Safi par Kissi (86’). enter Cartons jaunes enter Tunisie : Saïdi enter Cartons rouges : Néant enter Note du match : 11/20


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com