En Bref…





Tunis : Chute mortelle !

 C’est à la rue Al Jazira, mardi dernier en fin de matinée, que ce drame a eu lieu ! Une sexagénaire s’affairait chez elle en attendant la rentrée des siens. A un moment donné, elle allait, cependant, monter sur le toit de la demeure pour étaler le linge.
Ce sera, toutefois, la dernière fois qu’elle y allait, puisque le destin lui réservait une mauvaise et non moins cruelle surprise ! En tout cas, pour des raisons encore inconnues, la pauvre femme allait effectuer une chute de plus de six mètres. Un saut fatal, dans la mesure où la victime est décédée sur le coup.
Une enquête fut dès lors ordonnée pour déterminer les causes exactes et autres circonstances du drame…


Ariana : Le sexagénaire se donne la mort !

Encore un suicide, mais s’agissant cette fois-ci d’un vieux bonhomme ayant la soixantaine ! Inutile désormais de se demander les raisons d’un tel acte ou d’une telle horreur. Certains diront qu’il s’agit d’un acte de désespoir, tout simplement ! Surtout à cet âge…
Contentons-nous, cependant, de relater les faits tels qu’ils se sont produits. Ce jour-là, en effet, c’est un membre de la famille du défunt qui allait faire cette découverte macabre, en voulant justement s’enquérir de l’état de santé du vieux. Comme c’est de coutume, d’ailleurs dans presque toutes les familles tunisiennes.
Le pauvre sexagénaire balançait effectivement au bout d’une corde accrochée à une poutre. Une fois les auxiliaires de la justice alertés et le corps du sexagénaire acheminé vers un établissement hospitalier de la place, on a entamé l’enquête d’usage afin de déterminer les causes réelles de ce suicide…


Jbel Ammar : Il poignarde son compagnon de beuverie ! 

C’est à la suite de l’admission d’un jeune homme, victime de plusieurs blessures, que l’administration d’un établissement hospitalier de la capitale allait alerter les auxiliaires de la justice, lesquels ont rapidement procédé à l’enquête d’usage leur permettant finalement d’élucider l’affaire.
La victime, un jeune homme d’environ vingt-sept ans, aurait été en effet agressée par un compagnon de beuverie. Les deux jeunes gens, habitant ladite localité, avaient effectivement projeté, ce jour-là, de prendre du plaisir en compagnie de Bacchus. Pour ce faire, ils ont choisi un petit coin isolé loin des regards indiscrets, en n’oubliant bien entendu pas de se munir de tout le nécessaire, entre autres plein de cannettes de bière, sans compter une bonne quantité de fruits secs.
Une fois lancés, ils n’ont pu s’arrêter, au point de venir à bout de la «marchandise» en un temps record, ce qui aurait poussé la victime à demander à son compagnon d’aller en chercher d’autres chez un revendeur illicite de ses connaissances. C’est cette demande qui aurait été le point de départ d’un différend lequel allait très vite dégénérer, tant et si bien que le compagnon a exhibé un couteau pour en porter plusieurs coups à son vis-à-vis.
Arrêté, l’agresseur n’a pu qu’avouer son forfait, mais niant catégoriquement avoir eu l’intention de tuer son compagnon. En tout cas, passé récemment en jugement, il a écopé de huit ans de prison ferme…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com