Tunisie – Espagne : Volonté de conforter la coopération bilatérale et de dynamiser le procéssus méditerranéen





Carthage – TAP
Les relations tuniso-espagnoles et les questions régionales et internationales d’actualité ont été au centre de l’audience accordée par le Président Zine El Abidine Ben Ali, hier matin, à M. Miguel Angel Moratinos, ministre espagnol des Affaires étrangères.
M. Moratinos a déclaré avoir eu une entrevue très positive avec le Chef de l’Etat qui reflète parfaitement l’excellent niveau des rapports entre la Tunisie et l’Espagne et, surtout, la volonté de renforcer davantage ces relations.
Il a annoncé, à ce propos, la visite d’Etat que doivent effectuer le roi et la reine d’Espagne, en Tunisie, avant la fin de l’année, ce qui est de nature à insuffler aux relations bilatérales une nouvelle dynamique de coopération et d’entente.
La rencontre, a-t-il ajouté, a permis d’évoquer l’important potentiel de la Méditerranée occidentale, dans le cadre du dialogue 5+5, et la nécessité de placer cette région au sein des priorités diplomatiques.
Il a indiqué qu’à la lumière de la prochaine réunion ministérielle qui doit avoir lieu en Tunisie, il est possible d’appeler à la convocation du prochain Sommet 5+5, au cours de l’année 2010, pour affirmer l’entente entre tous les partenaires de cette institution.
Sur un autre plan, M. Moratinos a indiqué que l’audience a permis, également, d’évoquer l’Union pour la Méditerranée, relevant les encouragements du Président de la République pour que redémarre cette union.
Il a souligné que les moyens diTunisie - Espagne
Volonté de conforter la coopération bilatérale
et de dynamiser le procéssus méditerranéenp
lomatiques sont, actuellement, examinés pour mettre en application la déclaration du sommet de Paris et de la réunion de Marseille.
Il a exprimé l’espoir que la prochaine réunion se tienne à Barcelone, pour mettre en place le secrétariat général, avec la participation de la Tunisie à toutes les démarches afin que le secrétariat général commence à travailler et à mettre à jour les projets décidés dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée.
Les relations entre la Tunisie et l’Union Européenne (UE) ont été, d’autre part, l’un des volets de cette audience.
Le ministre espagnol des Affaires étrangères a mis l’accent sur la volonté pour que la présidence espagnole de l’UE, au début de 2010, puisse être une occasion pour donner un statut avancé à la Tunisie, dans le cadre de ses relations avec l’Union.
M. Moratinos a indiqué que l’audience a porté, en outre sur la situation au Proche-Orient.
Il a souligné, à ce propos, la concordance des positions et des analyses des deux pays, à savoir la nécessité d’arriver à la création de deux Etats, l’un israélien et l’autre palestinien, qui vivent en paix et en sécurité.
L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de l’ambassadeur d’Espagne à Tunis.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com