Perpétuité pour les tueurs d’une fille de joie !





Elle est venue chercher quelques moments de plaisir, seulement son hôte, lui, avait mijoté un autre programme…


Tunis – Le Quotidien
Tout a commencé par une invite lancée par un client occasionnel à cette fille de joie pour le rejoindre chez lui dans sa piaule. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que la fille répondait aux coups de fil de ce client. Aussi, n’a-t-elle pas hésité à y aller, projetant de passer quelques moments de plaisir, charnels c’est évident, en compagnie du jeune homme. Comme c’était toujours le cas !
Or en arrivant, la bonne fille allait déchanter, puisqu’un ami du client l’y a précédée ; il avait pris place dans le salon et fumait une cigarette, qu’elle a su d’après les relents s’en dégageant qu’il s’agissait d’une sèche bourrée ! Tout de suite, elle a sommé son client de congédier purement et simplement son ami, le menaçant de quitter elle-même les lieux au cas où il persisterait à subir cette présence !
Seulement, le client en question n’était pas du même avis, il projetait au contraire une partouze à trois, projet que la nouvelle venue n’a pas du tout apprécié, le clamant en outre haut et fort. Puis, joignant le geste à la parole, elle a esquissé le mouvement de quitter les lieux. Un comportement qui aurait déplu énormément à l’ami présent, le poussant à prendre les choses en main, commençant par gifler la jeune fille, laquelle aurait tenté de se défendre, d’autant que son agresseur était allé un peu plus loin en commençant à la dévêtir.
Voyant cependant qu’elle ne cédait pas, il a exhibé un rasoir pour lui lacérer le visage, avant de s’acharner sur sa proie, frappant à l’aveuglette et l’atteignant à plusieurs reprises dans différents endroits. Malheureusement, un coup allait atteindre une veine, la sectionnant carrément. Une blessure qui a engendré une hémorragie, poussant les deux hommes à se débarrasser de la victime en la jetant dans la rue, avant de disparaître à leur tour.
Transportée par des passants à l’hôpital, la victime a fini par rende l’âme dix jours après son admission. Entre-temps, les deux jeunes gens ont été interpellés mis en détention. Samedi dernier ils ont comparu devant la cour pour se voir condamner à perpétuité…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com