Huile d’olive : Vers une production de 150 000 tonnes





Entre 120 et 150 000 tonnes d’huile d’olive, telle est la production estimée pour la saison agricole en cours. En attendant la nouvelle récolte qui démarrera à partir du 10 novembre prochain, le marché ne devrait toutefois pas connaître de rupture de stock d’huile d’olive et notamment, durant le Ramadan. Tunis - Le Quotidien Après la période de vaches maigres due à la succession de quatre années de sécheresse, au cours desquelles elle a enregistré une baisse record, la production nationale d’huile d’olive tend à renouer, cette année avec la profusion. Selon des sources concordantes auprès du ministère de l’Industrie et de l’Energie et des différentes instances agricoles, la production d’huile d’olive, attendue cette année devrait osciller entre 120. 000 et 150.000 tonnes. Ce chiffre constitue, d’ailleurs, une performance, surtout que les deux dernières années ont enregistré des productions faibles, comprises entre 30.000 et 70.000 tonnes, en raison de la mauvaise pluviométrie. En attendant la récolte d’olives qui doit démarrer en principe à partir du 10 novembre prochain, le marché continue de souffrir de la baisse de la production des dernières années. En effet, le prix du litre qui est écoulé, actuellement, sur le marché autour de 3d400, contre 3 dinars, l’année dernière, reste cependant élevé. Afin de parer à toute rupture de stock durant le mois de Ramadan, généralement marqué par une forte consommation d’huile d’olive, d’importantes mesures ont été prises par les responsables du ministère du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat. L’on apprend, à cet effet, que les instances de surveillance auprès de ce ministère veilleront sur l’approvisionnement régulier du marché, et ce, par les opérateurs privés notamment. A noter, par ailleurs, que selon les sources dignes de foi auprès du ministère du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat, le stock d’huile d’olive disponible pourrait suffire à approvisionner le marché jusqu’au 15 du mois de Ramadan, période durant laquelle démarrera la nouvelle campagne d’olives. 210.000 tonnes d’ici 2008 Il importe de noter au passage, que plusieurs mesures ont été prises durant les années de sécheresse pour faire face au déficit de la production d’huile d’olive. Parmi celles-ci, l’adoption de la culture biologique d’olives et l’augmentation des superficies cultivables qui ont atteint, durant la saison en cours 1,6 million d’hectares et plus de 58 millions de pieds d’oliviers. Cette mesure prévoit, par ailleurs, de porter la production nationale d’olives à près de 210.000 tonnes d’ici 2008. Il est à noter que l’huile d’olive constitue le premier produit agricole d’exportation. La part exportée en huile d’olive conditionnée a fortement régressé ces dernières années. Elle est estimée à, seulement, 2%. Par contre, 70% de la production nationale d’huile d’olive est exportée en vrac. Les nouvelles mesures prises, à cet effet, devraient impulser les exportations nationales permettant à l’huile d’olive tunisienne de conquérir de nouveaux marchés. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com