Union des écrivains tunisiens : A la mémoire d’un Douagi éternel





Figure de proue de la littérature tunisienne, Feu Ali Douagi sera au cœur d’un colloque organisé
par l’Union des écrivains tunisiens, les 29, 30 et 31 de ce mois.
Humoriste de talent, Ali Douagi a marqué de son empreinte la vie intellectuelle de la Tunisie, durant la première moitié du 20e siècle, spécialement durant les années 30. Artiste bohémien, il est connu pour  ses écrits satiriques et son humour noir. Ses articles publiés dans plusieurs mensuels et hebdomadaires des années 30 et 40 et son recueil de nouvelles « Il m’en fait veiller des nuits » témoignent de la particularité de la plume de cet écrivain dont quelques textes figurent de nos jours dans nos manuels scolaires. 
La célébration cette année du centenaire de sa naissance sera une nouvelle occasion pour mettre en lumière le génie de cet écrivain et la perspicacité de ses idées et de ses écrits. D’ailleurs, après un premier hommage rendu à cette plume lors la précédente session de la Foire internationale du livre de Tunis, l’Union des écrivains tunisiens a choisi d’organiser un colloque, à la mémoire de ce nouvelliste avant-gardiste. Colloque qui verra la participation de nombreux chercheurs, écrivains et critiques arabes de  Syrie, d’Algérie, du Maroc, de Jordanie, d’Egypte, de Libye et de Tunisie. Belle présence arabe qui mettra en exergue la contribution de Ali Douagi dans l’enrichissement de la littérature arabe et l’impact de ses écrits sur ses contemporains. Plusieurs conférences ponctueront la programmation du colloque, mettant l’accent sur les études réalisées sur l’ensemble des œuvres de ce nouvelliste et romancier, de ce «Fannan al ghalba» (l’artiste dépité), comme il disait lui-même. Le colloque qui aura lieu à la maison de la culture Ibn Khaldoun et dont le coup d’envoi sera donné à 9h00, par M. Abderraouf El Basti, ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine. Les chercheurs débattront, durant ces journées, des écrits théâtraux de Ali Douagi, des techniques de narration, de la question de l’identité et d’autres aspects de l’écriture de cet écrivain . Une exposition documentaire est au menu de ce colloque qui rendra à Douagi, ce qui est à Douagi.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com