J.M. 2009 (Pescara 26 juin – 5 juillet) : Confirmer Almeria





Les sportifs tunisiens seront présents dans 18 disciplines. 125 à 135 sportifs seront retenus avant le 11 juin pour mettre les dernières retouches avant les J.M. 2009.
Depuis la clôture des Jeux Olympiques de Pékin  et cette magnifique consécration du nageur Oussama Mellouli le 17 août  2008 sur 1500 m nage libre, le sport  tunisien s’est lancé dans un nouveau cycle olympique 2009-2012. La 16e édition des Jeux Méditerranéens de Pescara qui arrive à grands pas, marque le coup d’envoi de ce cycle d’échéances internationales qui attend notre élite lors des quatre prochaines années.
Au terme d’un trimestre chargé (mars – mai) où la commission de la préparation olympique et le département du sport d’élite relevant du ministère ainsi qu’un représentant du CNOT ont multiplié les réunions de travail et d’étude des propositions des 23  fédérations nationales  concernées par le programme des Jeux méditerranéens, 18 sports furent finalement retenus, 3 collectifs : football, handball (messieurs) et volley ball (messieurs), 15 individuels : natation , athlétisme ,haltérophilie, judo, lutte, boxe, karaté, escrime, gymnastique, handisports ,boules et pétanque, tir, cyclisme, aviron et golfe.
Cinq sports jugés non compétitifs à l’échelle méditerranéenne n’ont pas été retenus pour Pescara, il s’agit du tennis, tennis de table, voile, kayak et le basket Ball.


Une édition relevée
Lors de la précédente édition d’Almeria 2005, la Tunisie était représentée dans 19 sports, les 18 retenus pour Pescara en plus du Kayak.
Notons que sur les 18 disciplines retenues, 15 ont déjà réussi dans le passé  à accéder aux podiums méditerranéens. Seuls le golf, l’aviron et le tir attendent toujours leurs premiers podiums.
En 2005, la Tunisie a réalisé sa meilleure prestation de l’histoire des éditions disputées à l’extérieur, même si seuls 11 sports sur les 19 retenus ont obtenu au moins une médaille. Ce nombre de disciplines médaillées devra encore s’améliorer à Pescara pour atteindre les 13 ou 14.
La délégation tunisienne comptera sur les sports individuels pour briller. D’autant que les sélections de handball et volley-ball sont en phase de restructuration, nous avons compté la présence  attendue de 30 sportifs tunisiens ayant déjà disputé la précédente édition des Jeux méditerranéens 2005 dont une quinzaine de médaillés: Oussama Mellouli en natation, Wajdi Bouallegue en gymnastique, Montasser Tabbene en karaté, Khalil Maaouia, Soumaya Fatnassi et Moez Hannachi en haltérophilie,Walid Cherif, Mourad Sahraoui et Med Homrani en boxe, Med Zaidi, Sami Atallah, Mouna Beji et Nadia Ben Abdesselem en boules et pétanque, Samira Berri et Mesaouda Sifi sur fauteuil roulant (handisport).


15 médaillés d’Almeria seront présents à Pescara
Avec cette belle pléiade de sportifs expérimentés on peut ajouter sans hésiter un autre groupe d’athlètes qui feront parler d’eux à Pescara. Il s’agit de Habiba Ghribi même si son épreuve de spécialité a été supprimée du programme ( 3000 m steeple), Azza Besbes, Ines Boubakri (escrime), Ahmed Mathlouthi (natation), Rafaâ Chtioui (cyclisme), Anis Chedly, Houda Miled et Nihel Cheikhrouhou ou Hajer Barhoumi en judo, Maroua Amri, Neziha Hamza, Heykel Achouri et Zied Ayet Ikram en lutte, Mohamed  Jomaâ, Mohamed Amine Hasnaoui, Doha Ben Othmane et Boutheina Hasnaoui en karaté , Yousra Mhamdi et Sameh Mraidi en boules .
En observant le tableau des médailles des JO 2008, on constate que 12 pays méditerranéens ont accédé à 117 podiums et remporté 23 titres olympiques. Des pays comme la France, l’Italie et l’Espagne ont trusté à eux seuls  86 médailles (plus de 70 % ) dont 20 en or.
Même si la 16e édition des Jeux méditerranéens s’annonce relevée avec surtout les recommandations des comités olympiques français, italien et espagnol aux fédérations nationales d’aligner leurs meilleures équipes dans les sports individuels, l’objectif de la délégation tunisienne sera de faire aussi bien qu’à Almeria où la moisson avait été  de 35 médailles dont 13 en or.


Mellouli, chef de file
Pour atteindre cet objectif, le sport tunisien peut compter encore sur la grosse locomotive du sport national Oussama Mellouli qui visera quatre médailles d’or en dépit d’un programme chargé mais aussi amputé d’une des épreuves dont il est le super favori (800 m NL). Il est à noter que Mellouli avait remporté  à Almeria 2005 trois médailles d’or.
On attend aussi à Pescara  le retour au premier plan des disciplines comme le judo et la lutte qui ne manquent pas d’individualités surtout féminines performantes pour remporter de nouvelles médailles d’or, un précieux métal  qui a manqué à leur palmarès en 2005 avec seulement une petite médaille de bronze pour chacun de ces sports.
L’athlétisme, la boxe, le karaté, les boules et pétanque et l’haltérophilie qui ont réalisé un excellent parcours en  2005 (24 médailles sur 35) seront mis à rude épreuve à Pescara où les podiums seront très disputés alors que l’escrime misera sur les Besbes et Boubakri pour offrir à leur discipline leurs premières médailles féminines de l’histoire des jeux.
En gymnastique, Wajdi Bouallegue tentera de rééditer ses performances de 2005 face à une forte opposition française, grecque, croate et slovène.


La Tunisie mise sur les Dames
La Tunisie comptera aussi à Pescara sur les progrès de nos athlètes féminines qui ont déjà fait preuve d’un remarquable  potentiel à Pékin en parvenant à trois finales olympiques.
A Pescara, le nombre de sportives devra osciller entre 35 et 40 dans 11 sports, dépassant largement celui de 2005 : 25 sportives  dans 11 sports.
Les résultats attendus seront probablement supérieurs à ceux d’Almeria 2005 où la moisson avait été de 9 médailles dont deux en or.
La  liste nominative des sportifs sera arrêtée d’ici 10 jours après une ultime série de réunions devant valider surtout les sélections de natation, athlétisme et boxe et ce avant le 11 juin 2009,  date limite des engagements définitifs à adresser au comité d’organisation de Pescara 2009.
Mais déjà on peut annoncer qu’en plus des 46 sportifs  issus des sports collectifs : football (18), handball (16) et volley-ball (12), la Tunisie sera représentée par 80 à 90 athlètes issus des 15 sports individuels soit un total de 125 à 135 sportifs contre 123 à Almeria en 2005.


Dossier réalisé par  Chaker BELHADJ




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com