S.T. : Recrutements et départs : on attendra l’arrivée de Liewig





Au Bardo, on a presque réglé le dossier du nouvel entraîneur qui débarquera bientôt. De même , on ne touchera à l’effectif qu’après  l’arrivée de Liewig.
Mohamed Dérouiche et ses collaborateurs n’ont pas mis beaucoup de temps pour trouver un nouvel entraîneur. Les pourparlers avec le technicien français Patrick Liewig ont été fructueux et l’accord de principe a été déjà trouvé. L’ex-coach de l’ASEC Abidjan semble être l’oiseau rare que recherchent les Stadistes et il sera de retour à Tunis le 8 juin 2009  pour signer le contrat et entamer ses nouvelles fonctions en attendant la reprise des entraînements, prévue le lundi 15 juin au Bardo.
Sur un autre plan et d’après des sources proches du Bureau directeur stadiste,  on apprend que les dirigeants ne vont pas imposer à Liewig un adjoint tunisien et on lui  laissera le soin de choisir son collaborateur. Ceci  veut dire que Hatem Missaoui n’est pas sûr de garder son poste même si tout le monde s’accorde à louer les efforts et l’engagement total de ce jeune technicien. De même, on va patienter avant d’entamer le dossier des départs et des arrivées. Le nouveau coach sera bientôt là et il doit donner son avis avant la prise d’une décision finale. Les départs de Seïko et Aristide sont certains, mais pour les autres  joueurs, il va falloir attendre quelque temps avant de décider. Il en sera de même avec le volet recrutement même si des contacts officiels ont été engagés avec certains joueurs. On préfère en aviser le nouvel entraîneur et lui faire assumer, de cette façon, la responsabilité du choix des nouvelles recrues.
Concernant les étrangers, on attend l’arrivée de deux attaquants du Stade Malien (Sidibé et Emmanuel) mais Liewig pourrait, à son tour, proposer les services de l’un des meilleurs joueurs de l’ASEC Abidjan puisqu’il connaît parfaitement l’effectif du club ivoirien  et la valeur intrinsèque de certains jeunes talents.
D’autre part, rien d’officiel n’a filtré à propos de la nouvelle destination de Khaled Zaïri. On a beaucoup parlé de Wolfsburg, le champion d Allemagne, et de Lens, mais aucune offre concrète n’est parvenue au Bardo. Zaïri pense également à un probable transfert dans un grand club tunisien, mais ses dirigeants s’opposent à sa sortie et ne lui offriront le feu vert que pour un passage dans une équipe européenne. On l’a déjà convoqué il y a  quelques jours pour le lui faire comprendre d’autant plus qu’il a eu des contacts avec certains dirigeants de grands clubs tunisiens!


Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com