Vainqueurs du Soudan, hier soir, en amical (4-0) : La Tunisie assure et rassure





L’équipe soudanaise était, certes, limitée hier soir, mais cela n’enlève rien au mérite des jeunes tunisiens qui, par moments, ont fait étalage de leurs progrès et de leur classe.
Ce match amical, qui intervient neuf jours avant un rendez-vous important, de surcroît entrant dans le cadre des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010, revêt l’allure d’une rencontre officielle. C’est dans cet esprit que l’équipe de Tunisie a abordé, hier soir, son face-à-face avec son homologue soudanaise qui s’apprête elle aussi à affronter, en rencontre officielle, le Bénin.
A l’annonce de la formation tunisienne, on était impatient de voir ces jeunes qui nous ont émervillés,  une saison durant en Ligue 1, et qui pour leur part, attendaient cette opportunité pour prouver
l’étendue de leur talent et démontrer qu’ils étaient dignes de leurs aînés, retenus par leurs clubs européens en cette fin de saison décisive. 
Nous étions confiants quant aux possibilités des Abdennour, Z. Souissi, Darragi et autres Ghariani, Korbi et Allagui, à leur enthousiasme et à leur complémentarité. Ces “jeunes loups” encadrés par les anciens allaient d’entrée nous rassurer.


1er but de Darragi avec les A
Le tableau d’affichage annonçait vingt minutes de jeu et déjà trois buts à l’actif des Tunisiens. Trois buts aussi jolis les uns que les autres, “variés” et réalisés par les joueurs appartenant aux trois compartiments : 10’ : une “une deux” remarquable jouée, au centre de la défense adverse entre Darragi et Allagui permet au Sang et Or d’ouvrir le score du pied du plat, réalisant ainsi son premier but avec l’équipe nationale A. 
- 16’ l’équipe de Tunisie amorce un contre rapide Darragi ouvre sur Chermiti en position d’ailier gauche, l’attaquant tunisien accélère face au vis-à-vis et relève sur Allagui qui ne trouve aucune peine pour marquer. 
20’ - coup franc de Chermiti, Jaïdi, à l'affût reprend victorieusement de la tête.
Les Tunisiens, pleins d’envie, ont construit cette avance grâce à leur détermination leur générosité, leur application et les permutations fréquentes des avants qui plongèrent dans l’embarras la défense soudanaise lente, souvent mal positionnée  et peu inspirée surtout dans l’alignement. Un mauvais placement des arrières adverses faillit leur coûter cher, Chermiti arrivant légèrement en retard. 
Sur cette action l’ex-attaquant de l’ESS resta à terre et dut quitter le terrain remplacé par Essifi (38’). Cinq minutes plus tard, c’est au tour de Ghariani, très mobile sur le flanc de l’attaque, de laisser sa place suite à un choc avec son vis-à-vis à Ben Belgacem 
A la reprise, Humberto Coelho, comme pour récompenser tous ceux qui étaient en stage et qui ne seront sans doute pas retenus pour les deux prochaines rencontres officielles en  raison du  retour des expatriés, a fait  tourner  son effectif et aligner une deuxième équipe en seconde mi-temps. 
Le rythme baissa légèrement, la cohésion s’en fit quelque peu sentir, mais l’envie était toujours là. Comme en atteste ce quatrième bu 55’  œuvre de Letifi suite à un corner de (Hemam) accueilli avec une grande  joie par les joueurs comme s’il s’agissait de l’ouverture du score …
Au fil des minutes le match baissa d’intensité les Tunisiens cherchaient à gérer leur avance, les Soudanais à en finir.
Formations
Kasraoui (46e Mathlouthi),  Souissi (57e Ifa),  Abdennour (46e Chammam), Jaidi, Jmel (46e Felhi), Korbi, Z. Souissi (46e Ben Yahia), Darragi (46e Hannachi), Allagui (52e Selliti), Ghariani (43e Ben Belgacem), Chermiti (38e Essifi)


Hassen El Mekki




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com