C.A : Khalfaoui, Mkacher et Fathalli feront défaut





Pour les Clubistes, le compte à rebours a bel et bien commencé. Parallèlement, la tension monte, d’un jour à l’autre, d’un cran. Il s’agit donc de canaliser à bon escient ce surcroît de pression, tout à fait naturel, l’enjeu n’étant autre que l’accession au stade suprême de la Coupe de la CAF. En attendant, le dernier quart-d’heure cauchemardesque de Garoua ne fait que défiler dans l’esprit de chaque Clubiste. Mais, les temps ne sont plus aux jérémiades. C’est dire que le premier effort à fournir est d’ordre mental. Il faudra transcender cette regrettable tournure des événements. Et à bien y réfléchir, ce lourd handicap devrait plutôt libérer les joueurs puisqu’il générait un état d’esprit conditionné par le fameux “rien à perdre…”. Depuis quelque temps, la malédiction ne fait que s’abattre sur l’effectif clubiste, décimé par les blessures à répétition. Ces déboires vont s’amplifier à cause du lot de suspensions qui ont affecté l’équipe clubiste. Dans cet ordre d’idées, trois joueurs-clé feront défaut à la formation rouge et blanc, à savoir Khalfaoui, Mkacher et Mouelhi. Corrélativement, Zâalani et Fathalli ne sont pas sûrs de prendre part à la rencontre de ce dimanche, tout au moins de la débuter, puisqu’ils n’ont fait que trottiner au début de la semaine en cours, avant de rallier le groupe hier. Toutes ces indisponibilités laissent quelque peu perplexe le staff technique quant à la mise en place la plus appropriée à adopter le jour “J”. L’émulation… Et comme à son habitude, Moncef Chargui jouera à fond la carte de l’émulation. Quant au dispositif qu’il affectionnera le plus, il donnerait à voir un renforcement de la ligne médiane afin de contenir au maximum l’adversaire dans sa zone, le presser sans relâche et l’acculer à l’erreur. Dans cette optique, un schéma en 3-5-2 semble le plus indiqué, même si le coach clubiste nous a habitués plutôt à une défense plate, à quatre joueurs. Le trio de la charnière centrale défensive devrait enregistrer l’apport de Guizani, qui a, depuis sa première titularisation, opéré comme latéral gauche. Les excentrés devraient être Touré (ou Toujani) à droite et Rhouma à gauche. Au cas où Touré évoluait comme excentré, Ben Salem jouera en pivot et Toujani avancera d’un cran aux côtés de Ben Salem, utile dans le contexte de ce match retour étant le seul régisseur digne de ce nom dans l’effectif actuel clubiste. Sur le front de l’attaque, Missaoui devrait être associé à Ben Jédidia, sauf si Fathalli venait à relever celui-ci au dernier moment. Le match à 15h30 Programmé dans un premier temps à 18h30, le match C.A—Cotonsport aura finalement lieu à 15h30, au stade olympique d’El Menzah. Que ce nouvel horaire ait été choisi à cause des travaux inhérents à l’éclairage ou pour d’autres considérations, cela n’a pas manqué de réjouir tout le monde, surtout que le lendemain est un jour de travail, le plus lourd des jours de reprise. Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com