A quelques jours du mois de Ramadan : Tout sur l’approvisionnement du marché





L’approvisionnement du marché durant le mois de Ramadan vient d’entamer son dernier virage, quelques jours avant le début du mois saint. Des nouvelles mesures viennent d’être prises, pour éradiquer les risques de rupture de stock des produits alimentaires les plus sensibles, au niveau du marché. Tunis - Le Quotidien Le suivi de l’approvisionnement du marché vient d’entrer dans sa deuxième phase. Toutes les dispositions semblent avoir été prises pour assurer l’approvisionnement régulier du marché, notamment en produits alimentaires sensibles durant le mois de Ramadan où la consommation dessine des pics. Il s’agit de produits comme le pain, dont la consommation augmente de 150%, des poissons qui voient la demande doubler et des viandes rouges et blanches, dont la consommation augmente de 40 à 60%. Afin de parer aux risques des flambées des prix des viandes bovines, d’ores et déjà, les services du ministère du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat, ont fixé trois catégories de prix à savoir 8,500 dinars, 6 dinars et 4,500 dinars. Dans ce même registre, un stock de 80 tonnes, sera importé chaque semaine, dans le cadre d’un programme d’importation de 500 tonnes décidé dernièrement. Des sources bien informées auprès du ministère du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat, nous révèlent que la production des viandes de poulet de chair estimée à près de 7.500 tonnes, destinée à approvisionner le marché est largement suffisante. Il en est de même pour les œufs de poulet dont la production est évaluée à 108 millions d’œufs en plus d’un stock régulateur de 49 millions d’unités. En matière de lait, la quantité destinée au marché, estimée à 20 millions litres doit, d’autre part, être renforcée par un stock régulateur de près de 2 ML. Et compte tenu de la période de la basse lactation que nous vivons actuellement, une quantité de 10 millions de litres sera injectée prochainement dans le marché. 1000 tonnes de pommes de terre prochainement sur le marché Afin d’éviter la rupture de stock de pommes de terres, 1000 tonnes arriveront sur le marché cette semaine. Par ailleurs, le stock en gaz estimé généralement à 30.000 T, sera renforcé. 45.000 tonnes seront ainsi disponibles durant la période du mois de Ramadan. Les stocks des fruits secs, ne devraient pas non plus connaître une rupture puisque 34.000 tonnes sont d’ores et déjà disponibles. Il en est de même pour les raisins dont le stock estimé à 4000 tonnes, contre 10000 tonnes, pour la quantité des pommes. La quantité des dattes qui sera mise sur le marché est évaluée à 11500 tonnes, dont 65% de «degla Nour». O.W.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com