3e Tournoi africain (Dames) – Accra du 05 au 08 juin 2009 : Une sélection conquérante





L’équipe nationale féminine de rugby à 7 est depuis hier à pied d’œuvre au Ghana où elle prendra part au 3e tournoi africain de cette discipline.
Les deux premières éditions de cette manifestation s’étaient déroulées en Ouganda. Ce sera donc un nouveau cadre et nos demoiselles comptent bien faire bonne figure.
Huit pays prendront part à ce tournoi. La sélection tunisienne fait partie de la poule A avec la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le pays organisateur, le Ghana. Quant à la poule B, elle se compose du Nigeria, du Togo, du Maroc et de l’Egypte.
La Tunisie débutera le matin du 5 juin, à 10H heure locale face au Ghana. Puis, elle rencontrera à 11H20 le Burkina Faso. Elle jouera son dernier match de poule l’après-midi de la même journée à 15H10. Les deux premiers de chaque poule joueront des demi-finales croisées. Les vainqueurs se disputeront la finale et les vaincus joueront la finale Plat qui récompensera le 3e. Les équipes classées 3e et 4e joueront des matches de classement croisés.
Les rencontres se dérouleront en 2 fois 7 minutes. Seule la finale se jouera en 2 fois 10’. Le vainqueur obtient 3 points, le perdant 0 point, alors qu’en cas de parité chaque équipe glane 1 point. En cas d’égalité au classement à l’issue de la phase de poule, le départage se fait par le biais du goal différence.
Pour les demi-finales et la finale, en cas de parité, il y a lieu de prévoir des prolongations de 2 fois 3’. Si l’égalité persiste, il sera fait recours aux tirs au but, les pénalités.


Des chances réelles
La sélection tunisienne ne fait pas le déplacement au Ghana pour faire de la figuration, loin de là.  Après avoir obtenu la 4e place du tournoi de Hong Kong qui entre dans le cadre de l’IRB Sevens, lequel a regroupé de grandes nations du rugby mondial à l’instar de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, la Tunisie est appelée à confirmer ses progrès.
D’ailleurs Tarek Frigui, le sélectionneur national, ainsi que le directeur technique national, Mohamed Sahraoui ont assuré une préparation au groupe des plus adéquates. Pour le staff technique ce tournoi doit finaliser le travail entrepris jusque là par un titre africain qui sera le meilleur tremplin pour l’avenir.
Par conséquent, la sélection tunisienne possède des chances réelles de jouer pour la plus haute marche du podium.


A.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com