Au gré des vents





Abdelaziz Meherzi de retour

 Comédien, dramaturge et metteur en scène, Abdelaziz Meherzi est un infatigable créateur. Choisissant de se spécialiser dans le vaudeville, il vient de donner le jour à une nouvelle création théâtrale intitulée « Jiboulou bouh » (Amenez-lui son père). Produite par la compagnie privée « Maraya », cette pièce relate l’histoire d’un petit enfant dont nombreuses personnes revendiquent la paternité. Qui est son père biologique ? Quels sont les motifs de chacun de ses prétendants ? Réadaptée d’après « Oscar », œuvre de Claude Magnier, cette pièce a été déjà jouée à Tunis dans les années 50. Abdelaziz Meherzi a choisi de remettre au goût du jour ce texte dont les secrets seront livrés sur la scène du Festival international de Hammamet. Une création qui réunira de nombreux comédiens dont Ikram Azzouz, Fathi Messelmani, Syhem Messadek, Farhat Djedidi, etc.

 Kairouan raconté à nos enfants

La Cité des Sciences a choisi de contribuer à la célébration de « Kairouan, Capitale de la culture islamique » par une série de publications destinées à nos bambins. Une bande dessinée intitulée « Un voyage magnifique à Kairouan » et deux CD-Rom ont vu le jour à cette occasion. Bien illustrée, la BD retrace la grande histoire de Kairouan à travers un voyage dans le passé. Voyage réunissant Aladin et le génie de la lampe merveilleuse. Raconté par Dhafer et Dorra, deux robots fidèles de la bibliothèque de la Cité des sciences, ce voyage permet aux enfants d’apprécier quelques épisodes de l’histoire de cette grande cité islamique. Signée Abdeljabbar Chérif, cette bande dessinée offre aux enfants l’occasion de se rafraîchir la mémoire et de découvrir quelques érudits qui ont marqué de leur empreinte l’histoire, comme Ibn Al Jazzar et Al-Idrissi. Outre cette publication, la direction de la Cité des sciences a songé à lancer deux CD pour assurer une meilleure promotion de l’événement auprès des enfants. Les accros des jeux trouveront leur compte dans ces deux CD. Composé d’un jeu comportant 23 questions, le premier CD offrira aux enfants l’occasion de se faire une idée sur Kairouan et son histoire. Quand au 2e CD, il met en lumière les monuments de la ville et ses illustres mathématiciens, médecins, penseurs, poètes et philosophes qui ont contribué à son rayonnement.
Les jeunes écrivains racontent Chebbi

La célébration du centenaire d’Abou Al Kacem Chebbi sera le cœur battant de nombreuses manifestations, entre autres la 23e édition du festival national des jeunes écrivains qu’accueillera la maison de la culture Taïeb Mehiri à la cité Ezzouhour, les 3, 4 et 5 juillet prochain.
Organisée par l’Union des Ecrivains Tunisiens, cette manifestation littéraire a réussi depuis sa création à enrichir la scène littéraire, présentant plus de 200 écrivains et 600 livres. La nouvelle session rendra hommage au grand poète de la Tunisie Abou Al Kacem Chebbi.
Outre l’hommage, le festival comporte trois compétitions. Les jeunes écrivains qui veulent tenter leur chance, sont invités à envoyer leurs textes avant le 25 du mois courant, accompagné d’une copie de la carte d’identité nationale à l’adresse suivante : Festival national des jeunes écrivains de la Maison de la culture Taïeb Mehiri, cité Ezzouhour- Tunis.


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com