Le Sept national sera entraîné par un coach français : Une école performante





Trois entraîneurs étaient pressentis pour prendre en main la sélection nationale A. Le choix s’est finalement fixé sur le Français Alain Portes.
Le choix de la direction nationale de la fédération tunisienne de handball s’est finalement porté sur un entraîneur étranger alors qu’il était aussi question d’un coach tunisien où le favori était Hafedh Zouabi, ancien international et actuel coach du Club Africain. A ce propos, le DTN, Sayed Ayari, nous a fait savoir qu’il avait sur ses tablettes «trois noms parmi lesquels deux coaches français, Alain Portes et Thierry Anti, et un autre coach hongrois». Cependant, il faut dire que la réussite du handball de l’Hexagone, champion du monde, et la présence de plusieurs joueurs tunisiens opérant dans le championnat français, ont, sans doute, pesé dans la balance. D’ailleurs, Sayed Ayari ne s’en cache pas en affirmant que «l’école française a fait ses preuves au plus haut niveau international. Le handball français est aujourd’hui parmi les plus performants dans le monde et faire appel à un entraîneur français semble tout à fait logique !»


Alain Portes ancien entraîneur de Mgannem
Le premier, né le 31 octobre 1961 à Béziers, est un ancien joueur international qui évoluait au poste d’ailier droit. Il a fait l’ensemble de sa carrière de joueur avec l’USAM Nîmes remportant quatre fois le titre de champion de France et trois coupes. Avec l'équipe de France, il remporte sous la conduite de Daniel Costantini la médaille de bronze lors des Jeux Olympiques d'été de 1992 à Barcelone. Devenu entraîneur, il obtient avec l'autre club de Nîmes, les féminines du HBC Nîmes le premier titre européen de l'histoire du handball féminin français. En 2006, il prend les rênes de son ancien club de Nîmes avec lequel il est encore sous contrat pour une saison. Rappelons qu’il avait eu sous sa coupe le capitaine actuel de l’équipe nationale, Haykel Megannem. Quant à Thierry Anti, il est né le 19 février 1959. C’est aussi un ancien joueur devenu entraîneur. Il fut successivement en charge d’UMS Pontault-Combault HB, de l'US Créteil Handball puis du Paris Handball depuis 2004. Il quitta son poste d'entraîneur du Paris handball à la fin de la saison 2008. Il entame une carrière de consultant télé avant de rejoindre à sept journées de la fin du championnat de France, le HBC Nantes, le club de Marouène Maggaiez et Hatem Haraketi, en remplacement de Stéphane Moualek. Il réussit à sauver les Nantais de la relégation, et y a signé un contrat de 3 ans.
Bref, deux coachs qui semblent posséder le profil pour prendre en charge l’équipe de Tunisie. La balance a toutefois penché du côté d’Alain Portes qui devrait être officiellement annoncé à la fin de cette semaine.


ABDELLATIF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com