Anis Boussaïdi : “Ça ne sera pas facile, mais nous gagnerons”





Le sociétaire de Salzbourg considére que l’EN dispose du statut de favori, mais qu’aucun match n’est gagné d’avance.


* Comment évaluez-vous votre parcours en Autriche au sein de Salzbourg?
Je suis content d’être là, car il s’agit d’un club très sérieux qui veut toujours faire partie des meilleurs et jouer pour les titres. Je n’ai pas eu de problème d’adaptation et j’ai souvent été parmi les titulaires depuis mon arrivée.


* Votre statut d’international y est vraiment pour quelque chose...
Il est vrai que c’est important d’être international et ce, à plusieurs titres. Il y a une satisfaction personnelle de servir son pays et ses couleurs, de se sentir utile aux siens. D’autre part, on peut jouir d’un statut particulier au sein de l’équipe, car qu’on le veuille  ou pas, un international est toujours mieux respecté et même mieux coté. Jouer en Equipe nationale est important, mais en parallèle, il faut toujours suer pour s’imposer. Avec Roger Lemerre, je n’étais pas souvent sollicité avec Les Aigles de Carthage, mais j’ai su tout de même me faire respecter là où je suis passé. A présent, je suis régulièrement convoqué par Umberto Coelho et ça me procure plus de confiance et de détermination à aller de l’avant.


* Après un début réussi au Kenya, vous allez affronter le Mozambique avant de croiser le  Nigeria. Comment allez-vous aborder le match de ce soir?
Nous sommes bien partis mais le chemin est encore très long. Le calendrier nous offre deux matches successifs chez nous et c’est une belle opportunité à saisir. Si on arrive à faire le plein à Radès, nos chances seront très sérieuses pour arracher notre qualification au Mondial 2010. La balle est dans notre camp, car la préparation  a eu lieu dans les meilleures conditions et nous sommes fin prêts malgré quelques absences en attaque. Nous disposons d’un excellent groupe et d’un staff technique très compétent et nous disposons d’une grande opportunité pour réaliser notre objectif, celui d’aller en Afrique du Sud. Le match de tout à l’heure sera abordé avec cette mentalité de vainqueur, car nous sommes confiants en nos moyens et nous sommes déterminés à glaner les trois points.


* Le Mozambique est le petit poucet du groupe. Ceci veut-il dire que votre mission ne sera guère difficile?
Il n’y a pas d’adversaire facile ni de match gagné d’avance dans un stade aussi avancé des éliminatoires. On a déjà vu la prestation du Mozambique face au Nigeria  et le nul amplement mérité face à un grand favori du groupe. Nous devons nous donner au maximum face à tous nos adversaires, car la Tunisie est l’équipe à battre et doit être prête à tout. Logiquement, nous sommes favoris, mais il faut le confirmer sur le terrain. Dans nos esprits, nous savons à quoi nous en tenir et je demeure très optimiste.


* Un pronostic?
Je n’en vois qu’un seul: nous gagnerons..


Propos recueillis par Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com