«Design et mode de Carthage» : Les femmes d’abord !





Une semaine très fashion s’annonce à l’Acropolium de Carthage. L’occasion est le démarrage de la manifestation «Design et mode de Carthage» qui se poursuivra jusqu’au 14 juin. Programme de la soirée.
Fatma Ben Abdallah, Zeineb Sfar, la créatrice de la marque Fuchi-ka, Sémia Ben Khelifa alias Fella, Leila Menchari l’ambassadrice tunisienne chez Hermès et Dalila Mathari, toutes ces femmes sont à l’honneur aujourd’hui dans la manifestation «Design et mode de Carthage» qui démarre ce soir à l’Acropolium de Carthage à partir de 20h00.
A commencer par Fatma Ben Abdallah qui nous concoctera un défilé inspiré de l’histoire du voyage légendaire de Didon de Tyr à Carthage. La créatrice nous parlera de la démarche qu’elle entreprend avant que son travail de recherche ne donne à voir une collection aboutie. Ses créations, qui font de la haute couture un vecteur civilisationnel, s’en sortent à mi-chemin entre tradition et modernité. La griffe de Fatma est au goût du jour et ne manque pas de faire un joli clin d’œil à la broderie, le tissage et les bijoux traditionnels.
Place par la suite à Zeineb Sfar qui a crée la marque de haute couture tunisienne Fuchi-ka. Le parcours de Zeïneb Sfar a commencé, en effet, depuis 1980, lorsqu’elle reçoit son diplôme de l’école de la chambre syndicale de la couture à Paris. Elle part par la suite en Inde pour travailler en free lance pour une marque française, s’enrichit d’une expérience de 5 ans où elle parcourt ce continent avec un œil créatif et renforce son apprentissage de la matière et de la couleur. Son mariage avec Salah Sfar a accouché de la marque Fuchi-ka, qui est notamment une collection de lin reposant sur une gamme couleur et de textures jamais fabriquées encore en Tunisie. ..


La reine de l’allure à l’honneur
Les étrangers ne sont pas en reste, puisque le créateur de mode algérien Najib Alioua présentera sa collection pendant 25 minutes. Suite à quoi, on voyagera au cœur de la capitale de la mode par excellence Paris, là où l’on rencontrera Coco Chanel, la reine de l’Allure. Un documentaire nous fera osciller avec le destin de cette femme entre les éclats du succès et ses amours de haute volée…
Dans la foulée on ne manquera pas de tirer notre chapeau à des Tunisiennes : Sémia Ben Khélifa, Dalila Mathari et Leila Menchari. Des créatrices qui auraient connu la frénésie de la créativité mais pas encore le tourbillon de la gloire comme c’est le cas de Coco Chanel. Ça viendra mesdames !


Mona BEN GAMRA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com