Sadako Ogata : une Japonaise qui regarde vers le Sud





La Présidente de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), Mme Sadako Ogata, sera en visite officielle en Tunisie. Visite qui sera marquée par une conférence qu’elle donnera lundi, à 14h30.
Ancienne Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés entre 1991 et 2001 et actuelle présidente de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et du Conseil Consultatif sur la sécurité humaine, le Dr Sadako Ogata sera l’hôte de la Tunisie.
Sur invitation de la Banque Africaine de Développement (BAD), la responsable japonaise donnera lundi, à partir de 14h30, une conférence traitant de «La paix et du développement en Afrique: Maintenir la condition ». Thème qui s’inscrit bel et bien dans le cadre de plusieurs programmes lancés par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale. Lors de sa conférence, elle renouvellera son appel pour la consolidation de la paix dans les pays africains afin de résoudre de nombreux problèmes socio-économiques et assurer un développement durable.  D’ailleurs, dans ce même ordre d’idées, la conférencière japonaise appellera lors de son intervention à  une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds et les grandes organisations internationales comme la BAD et la JICA.
Infatigable militante pour la paix et la stabilité dans le monde entier, Mme Ogata a supervisé des opérations d’urgence de grande envergure dans le nord de l'Iraq, en Bosnie Herzégovine, au Kosovo et dans la région des Grands Lacs en Afrique, au cours de son mandat de Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. Elle est aussi la première femme au monde à avoir reçu la Médaille de la Liberté. Ayant à son actif de prestigieuses distinctions internationales, Mme Sadako Ogata a servi aussi comme experte indépendante de la Commission des Nations Unies des droits de l’homme sur la situation de ces droits dans Myanmar en 1990 et représentante spéciale du Premier ministre du Japon sur l’aide à l’Afghanistan en novembre 2001. Âgée aujourd’hui de plus de 82 ans, le Dr Ogata est l’une des figures emblématiques du Japon.
Parallèlement à la conférence, prévue lundi à l’hôtel « Laico »,  elle s'entretiendra lors de son séjour en Tunisie avec les plus hautes autorités de l’Etat, procédera à des échanges de vue avec des  représentants des organisations et des institutions publiques qui ont bénéficié du soutien de la JICA.
La Présidente de la JICA visitera également quelques projets réalisés dans le cadre de la coopération tuniso- japonaises comme le pont Radès-La Goulette et la technopole de Bordj Cédria. Des rencontres avec l’équipe du bureau de la JICA en Tunisie sont aussi au programme de la visite de cette haute responsable japonaise. Visite qui sera clôturée mardi soir, par une réception en son honneur et qui sera marquée par la présence de hauts responsables tunisiens. Notons que la visite de Mme Sadako Ogata vient confirmer le rôle primordial de notre pays dans la promotion du programme de la coopération Sud/ Sud, lancée par la JICA.


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com