Publications : Moisson d’idées





Une odeur d’encre fraîche se dégage des derniers écrits publiés chez Sud Editions, le premier est la traduction du roman de Mustapha Tlili, "Un après-midi dans le désert", le second est un livre, plutôt, pratique sur "Le droit du travail en Tunisie".
"Un après-midi dans le désert" a été publié depuis 2008 par Gallimard et consacré par le Comar d’or la même année. Sud Editions vient tout juste de sortir la traduction de ce roman dont l’auteur a été invité pendant la dernière édition de la foire du livre. "Dhahiratoun fi sahra", tel est le titre du roman de son auteur initial  Mustapha Tlili traduit par Slaheddine Boujah. Un écrit à lire comme bonnes feuilles de l’été. Car il est question ici d’une écriture correcte et maîtrisée que Slaheddine Boujah traduit dans un style romanesque académique qui plaît à plus d’un. Slaheddine Boujah n’oublie pas, non plus, de rester dans le registre de l’écriture de Tlili, proche et intimiste. Et ne fait pas l’impasse sur la spécificité des personnages. Il nous soumet une chronique minutieuse des destins croisés des habitants de ce village perdu dans l’immensité du désert, comme Mathilde la patronne de l’hôtel des Peupliers, Hafnaoui, le bédouin, Ursuline, l’aristocrate, Bermann, l’instituteur…Ici des histoires d’amour se chevauchent, se heurtent et se colorent de jalousie d’espoir et de défaites…
Dans "Un après-midi dans le désert" dans sa version arabe ou française, on se laisse emporter par le ton d’une action qui se passe en l’espace d’un après-midi dans un patelin de terre  reculé de l’Afrique du Nord. Un critique du Nouvel Observateur écrit à ce propos : "Sous les histoires d'adultère, c'est-à-dire d'amour, la question du racisme couve. Le talent de Tlili est de la poser sans avoir l'air d'y toucher, ni de juger, au long d'une subtile chronique où le temps, cet ogre, finit par tout balayer sur son passage". 
Rappelons dans la foulée que Mustapha Tlili est un auteur en exil à New-York. Agé, aujourd’hui, de 71 ans il est peu prolifique, mais finit à chaque fois qu’il est question de ses écrits, par être édité par la prestigieuse Gallimard. Il a aujourd’hui à son actif six romans dont "La rage aux tripes" publié en 1975 dans la collection "La Blanche". "Un après-midi dans le désert" nous offre en un temps limité, un après-midi, une réflexion contemplative sur le temps et les hommes.
Le second ouvrage à prendre en compte dans la moisson de ces derniers mois chez Sud Editions est signé par Farouk Mechri. Etant un  professeur à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, il publie un livre ayant pour intitulé «Le droit du travail en Tunisie». Il s’agit-là du premier ouvrage à paraître en langue française sur le droit du travail en Tunisie qui peut intéresser aussi bien chercheurs et étudiants, qu’employeurs et employés. Cet ouvrage permet une analyse d’ensemble de la question et autorise une approche didactique enrichie par la jurisprudence et la doctrine, par l’histoire et le droit comparé. 


Mona BEN GAMRA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com