Proscenium





‘‘Le livre de la jungle’’ de retour
La comédie musicale, «Le livre de la jungle» est programmée, ce vendredi, à 16h00 au Théâtre municipal. Une histoire éclairée de magie, des chansons chorégraphiées, une galerie de personnages truculents hauts en couleurs évoluant dans des costumes scintillants et des décors sortant tout droit d’un rêve merveilleux… le tout entraînera les petits et les grands aussi dans le monde féerique du célèbre «Livre de la jungle». Du grand spectacle qui, sur les lèvres des petits, se soldera en sourires et en éclats de rire. Pour les grands, ce sera une occasion de revivre un conte ayant dorloté nos rêves d’enfants, autrement.
C’est l’histoire fantastique pleine de suspense et d’effets de rebonds de Mowgli, l’enfant qui a été accueilli et élevé par une famille de loups. Mowgli va de rencontre en rencontre pour grandir au sein de la jungle. Il découvre bien d’autres personnages, le gentil dodu Baloo, Bagheera la panthère, Louis le roi des singes. Sans oublier les méchants, Shera Khan le tigre et Kaa, le serpent hypnotiseur qui vont lui tendre des pièges… Grâce à l’aide de ses amis, il finira par être sauvé. Rappelons que «Le livre de la jungle» est le célèbre ouvrage de Rudyard Kipling écrit en 1894, plusieurs fois monté dans des comédies musicales et a inspiré des films de cinéma et des séries télévisées. Pour nous Tunisiens, il s’agit de la comédie française mise en scène et chorégraphiée par Sandor Moroz qui a conçu lui aussi les costumes avec l’aide de Faouzia et Samira Ghourabi. Le montage technique revient à Pierre Roy. Les paroles, musiques et arrangements sont signés Bernard Poli… Cela dit, l’équipe technique est française, mais cette fois et en vue de compresser les coûts d’entrées pour le spectacle on a fait appel à des artistes tunisiens et non des moindres. On cite ainsi, Hamdi Trabelsi, Mohamed Ali Khlifi, Sarah Ennasser, Talel Jlassi, khalil Salmani et Aicha Khnissi qui camperont respectivement, Mowgli, Baloo, Bagheera, Sheer Khan, Le roi Louis et Kaa. Les danseurs sont Mohamed Amine Bokri, Mohamed Malki, Farah Ben Jaballah, Sabri Gharbi, Chaker Kheirallah et Siwar Ben Amor. Cette version tunisienne du Livre de la jungle est produite par Yalil Production. «Après l’énorme succès du «Livre de la jungle» au Théâtre municipal de Tunis, nous avons souhaité en faire profiter un public large en proposant un spectacle de qualité semblable à celui diffusé en France avec une troupe de danseurs tunisiens. Il nous tient à cœur de faire partager autant d’émotion et de joie à nos jeunes spectateurs tunisiens, afin de transmettre cette gaieté et bonne humeur aux enfants ainsi qu’à leurs parents», avance l’un des responsables de la maison de communication. Cette ‘‘gaieté’’ sera propagée, on l’espère , à l’intérieur du pays et pendant la rentrée scolaire on verra le spectacle tous les dimanches à 11h00, au Théâtre municipal de Tunis. 


Festival international du théâtre universitaire
La 14e session du festival international du Théâtre universitaire est prévue cette année du 1er au 8 août à Monastir. On apprend que le comité de sélection des pièces, composé de professeurs de théâtre et du directeur de la manifestation Fethi Ben Amor, a déjà choisi la brochette de pièces qui figureront dans le programme. 46 troupes de théâtre universitaires provenant de 16 pays frères et amis ont envoyé leurs dossiers qui ont été admis selon qu’ils répondent ou pas aux critères du festival. Parmi les 15 pièces sélectionnées, trois sont tunisiennes venant de Tunis, de Sfax et de Monastir. Ces œuvres figureront dans le calendrier du festival et seront dispatchées à raison de deux pièces théâtrales par jour.


Mona BEN GAMRA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com