Normalisation : Le marquage «CE», passeport pour les produits Tunisiens en Europe





Tunis – Le Quotidien
Les entreprises tunisiennes exportatrices opérant dans le secteur des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre (IMCCV) sont invitées à améliorer la qualité de leurs produits et à se conformer au marquage communautaire (CE) pour se préparer au mieux à l'Accord de reconnaissance mutuelle avec l'union Européenne dans le domaine de l'évaluation de la conformité et l'acceptation des produits industriels (ACAA).
Telle est la principale conclusion dégagée d'un séminaire d'information, organisé, hier, à Tunis, à l'initiative du Centre technique des matériaux de construction, de la céramique et du verre (CTMCCV), sur le thème «Le marquage Communautaire européen (CE) et les accords de reconnaissance(ACAA): les implications pour les produits destinés à la construction, cas de carreaux et dalles céramiques, des carreaux mosaïques, des pierres marbrières et du ciment».
Ce séminaire s'inscrit dans le cadre du projet de jumelage initié, depuis l'année 2007, entre la Tunisie et la France et visant l'appui à l'administration tunisienne pour la préparation d'un accord de reconnaissance mutuelle avec l'Union Européenne (UE) dans le domaine de l'évaluation de conformité.
Les accords de reconnaissance (ACAA) ont pour objectif de faciliter le commerce par l'élimination des barrières tarifaires entre la Tunisie et les pays de l'UE dans le cadre libre échange dans le secteur (IMCCV). Pour ce faire, il importe d'harmoniser le cadre réglementaire et normatif (essais, inspection, certification), les pratiques d'évaluation et de conformité de la qualité des produits locaux aux directives européennes.
Il est prévu que cette reconnaissance soit valable, dans une première phase pour les carreaux et dalles céramiques, et dans une deuxième pour les carreaux mosaïques de marbre et les pierres marbrières. Cette démarche sera progressivement étendue à tous les produits de construction.
Selon les directives de l'Union européenne, les matériaux de construction doivent avoir des niveaux de performances tels que la résistance mécanique, la stabilité et la sécurité en cas d'incendie. Ils doivent être également économes en énergie, isolants thermiques et respectueux de l'hygiène, de la santé et de l'environnement.
Le marquage CE des produits de construction est, désormais, un passeport obligatoire pour la conquête du marché européen.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com