Mélos et dits





Sur les traces de Haydn
Le Palais du Baron d’Erlanger accueillera, ce soir, à partir de 20h00, une soirée dédiée au compositeur autrichien Joseph Haydn. Organisée à l’occasion du bicentenaire de sa disparition, cette soirée revisitera la vie et l’œuvre de ce musicien de renom qui a marqué de son empreinte la musique classique.
Réunissant l’Autrichienne Paula Craft pour la conception, la mise en scène et la présentation et le talentueux pianiste tunisien Bassem Makni, le spectacle peindra la vie de Haydn. Une vie que les mélomanes découvriront à travers des extraits de ses lettres, des observations et des pensées tirées de ses carnets et les témoignages de ses contemporains… Belle et douce balade sur les traces d’un incontournable Joseph Haydn qui a joué un rôle majeur dans le développement du style classique en musique et spécialement de la forme sonate.

Mémoires andalouses
«Mémoires andalouses» est l’intitulé d’un symposium international qui démarrera demain pour se poursuivre jusqu’au 27 du mois courant, à la Cité des Sciences de Tunis. Le coup d’envoi de cette manifestation grandiose sera avec le vernissage de l’exposition «Lumière sur le patrimoine andalous». Exposition qui jettera de la lumière sur quelques pages de l’histoire de cette Andalousie qui a longtemps inspiré les poètes, les musiciens et les peintres. Qui peut être indifférent devant la majesté et la splendeur des palais et des jardins de Cordoue, Séville, Grenade…?
Organisé par le Conseil de l’Ordre des Architectes de Tunisie, en collaboration avec l’ambassade d’Espagne, le symposium sera marqué par la participation de nombreux chercheurs des deux pays. Côté musique, Syrine Ben Moussa, musicologue et chanteuse professionnelle, partagera avec l’assistance une réflexion sur le malouf tunisien. Réflexion où elle conjugue ses connaissances académiques à son expérience d’artiste. Outre l’intervention de cette passionnée du malouf, le programme sera ponctué, le 26 de ce mois, par un concert de la Rachidia. Le concert qui sera donné à 20h00, au Palais d’Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd, permettra aux hôtes de la Tunisie d’apprécier les perles du malouf tunisien.

 Ouverture tunisienne pour le festival de Sousse
L’artiste Sonia M’barek donnera le coup d’envoi de la nouvelle édition du festival international de Sousse, prévue pour le 17 juillet. Lors de cette soirée, l’artiste présentera ses nouvelles créations produites dans le cadre d’un projet lancé à l’occasion de la proclamation de l’année 2008, année nationale de la traduction. D’autres nouvelles chansons qui ont vu le jour à l’occasion de la célébration du centenaire d’Abou Al Kacem Chebbi.
Outre la voix de Sonia M’barek, le public de ce festival pourra apprécier également les voix d’une pléiade d’artistes tunisiens et arabes dont on cite : Mohamed Jebali, Imène Cherif, Dorra Fourti, Nour M’henna, Dina Hayek, Farès Karam.

Le  Boukornine sur des notes gaies
Plusieurs artistes seront à l’affiche de la 30e édition du festival de Boukornine qui se tiendra du 11 juillet au 15 août. Le coup d’envoi sera comme à l’accoutumée avec la soirée des jeunes chanteurs. Soirée organisée en collaboration avec l’Etablissement de la Radio et de la Télévision Tunisienne. Quant à la clôture, elle sera maghrébine et elle verra la participation de nombreux chanteurs en herbe de différents pays de l’Union du Maghreb Arabe.
Outre ces deux rendez-vous spéciaux au festival de Boukornine, le programme comportera des soirées programmées avec Hani Chaker, Lotfi Bouchnak, Baha Kéfi, Wajdi Lakhal, Imed Balti…
Des concerts de rai et de musique instrumentale sont également au menu de la 30e édition de ce festival.

De l’électro à Carthage
 Passionnés des musiques électroniques, attachez vos ceintures ! C’est du 25 au 28 de ce mois que la troisième édition du Festival Echos Sonores de Tunis (FEST) sera organisée, à la Cathédrale de Carthage. Des concerts exécutés par des groupes de renom, des DJ, des ciné-concerts, des ateliers, des installations interactives, des performances artistiques…
La soirée d’ouverture sera bien rythmée avec «Cinémix de NLF3», «Que Viva Mexico!» et le DJ set de Jackson. Parmi les vedettes de la musique électronique qui seront à l’affiche de cette 3e édition, on cite la célèbre Berlinoise Ellen Allien, le phénomène Jackson, le duo Scratch Massive et Angel Molina, le Français Danton Eeprom, SKNDR, Shinigami San, Cosmo Vitelli, Senor Rosa, Sin Tek, etc.
Les noctambules seront bien servis grâce à ces soirées «tout feu, tout flamme» qui feront bouger l’Acropolium de Carthage.  
Parallèlement à ce programme qui jette la lumière sur ces musiques contemporaines émergentes, une exposition d’art contemporain sera à l’affiche de la galerie «Mille feuilles» à la Marsa. Notons qu’une conférence de presse sera organisée ce matin, à 10h00, dans les locaux de la Délégation de la Commission Européenne afin de présenter le programme détaillé de ce festival qui bénéficie du soutien des «Nuits sonores» de Lyon.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com