Vie des partis et des organisations





La Tunisie abrite plusieurs réunions de l'OFA


L'Organisation de la femme arabe (OFA), présidée par Mme  Leïla Ben Ali, organise depuis hier une série de rencontres de haut niveau qui visent à consolider la place de la femme et de renforcer sa participation à la modernisation des sociétés arabes.
Ainsi, la Tunisie abrite du 22 au 25 juin courant, la 4e réunion du conseil supérieur de l'OFA, la 7e réunion extraordinaire du conseil exécutif et la réunion du comité du bureau de l'Organisation.
La 4e réunion du Conseil supérieur de l'OFA, qui sera marquée par une présence de haut niveau, aura à approuver les plans et programmes de l'Organisation et s'intéressera au suivi de leur mise en œuvre ainsi qu'à l'adoption des décisions concernant les questions qui seront examinées par le conseil exécutif.
Le suivi de l'exécution des recommandations du groupe juridique arabe et l'approbation du thème du 3e congrès de l'organisation, prévu en novembre 2010 à Tunis, seront parmi les questions qui seront débattues lors de cette réunion.
Par ailleurs, la 7e réunion extraordinaire du conseil exécutif, qui rassemble les 15 membres de l'OFA, doit examiner, en particulier, les activités internes de l'Organisation, durant la période entre novembre 2008 et juin 2009, ainsi que les relations de l'OFA avec les autres organisations arabes.
Ces différentes réunions devront examiner les programmes permettant de renforcer la participation de la femme arabe au processus de développement durable, dans le cadre de la solidarité, du dialogue et de l'entente.


Le comité directeur de la LTDH réitère sa prédisposition au dialogue


Réuni récemment à Tunis, le comité directeur de la Ligue Tunisienne de Défense des droits de l’Homme (LTDH) a réaffirmé sa prédisposition au dialogue avec les "mécontents",  en vue de tenir dans les plus brefs délais, le 6e congrès de l’organisation.
La 3e  Chambre  de la Cour de cassation avait  confirmé le 11 juin  le jugement  en appel prononcé le 21 juin 2001 dans l’affaire qui oppose le comité directeur de la ligue issu d’un congrès tenu en 2001 et plusieurs dizaines d’adhérents à l’organisation. Le jugement confirmé annule les décisions ayant émané de  ce congrès et charge  le comité  directeur de la Ligue de tenir un nouveau congrès dans un délai d’un an. Il permet ainsi aux parties en litige de tourner une longue page de querelles intestines. Selon les observateurs, le comité directeur  de la Ligue est appelé à annuler les fusions des sections contestées par les plaignants et à renouveler toutes les structures pour permettre la tenue d’un congrès consensuel. Si le comité directeur refuse cette solution, les plaignants entendent  introduire un recours en justice pour désigner un administrateur judiciaire qui se chargera de la préparation du congrès.


Le MDS organise une session de formation pour les jeunes
 
Le Mouvement des Démocrates Socialistes (MDS) organise du 26 au 30 juin une session de formation au profit des jeunes cadres du parti. Les thèmes qui seront au centre de cette rencontre se rapportent essentiellement à la vulgarisation des principes du parti et à l’importance de la participation politique.
Le MDS a déjà commencé à distribuer un dépliant de quatre pages pour initier les jeunes aux procédures de vote. Ce dépliant intitulé " le guide du jeune électeur" incite également les jeunes dont l’âge est supérieur à 18 ans à s’inscrire massivement sur les listes électorales.


Le PVP publie un "pacte écologique national"


Le Parti des Verts pour le Progrès (PVP) a rendu public hier un Pacte écologique comprenant un diagnostic de la situation écologique en Tunisie et des propositions destinées à remédier aux diverses défaillances soulevées sur ce plan. Le document de six pages  relève, à titre d’exemple, que  la Tunisie enregistre une perte annuelle de plus de 15 000 hectares  de terres agricoles en raison des phénomènes de la désertification, de l’érosion, de la salinisation des eaux et de l’urbanisation anarchique. "C’est un indicateur que nous considérons alarmant. C’est pourquoi nous proposons de mener une politique d’encouragement pour la stabilisation des agriculteurs, l’octroi de terrains non encore exploités aux jeunes ingénieurs et petits agriculteurs", note le pacte élaboré par des experts du parti.
Concernant les ressources hydrauliques, les Verts tunisiens estiment que la menace de la raréfaction de l’eau existe bel et bien et que la Tunisie compte parmi les pays vulnérables en matière de ressources hydrauliques. Ils recommandent notamment de renforcer le contrôle de la consommation nationale et une meilleure coopération  maghrébine concernant l’exploitation adéquate de l’eau du bassin de Medjerda et des nappes phréatiques dans le sud du pays.
Au niveau de la biodiversité le pacte estime qu’il est nécessaire d’optimiser la gestion des aires protégés afin de les intégrer dans le processus du développement durable au niveau national et recommande une application plus rigoureuse du code forestier.
Les autres volets traités par le code sont notamment  l’énergie, la protection du littoral, le cadre de vie urbain  et la pollution.


Parution du décret relatif à l’organisation du Comité supérieur des droits de l’Homme


Le décret relatif à l’organisation du comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales vient de paraître. Ce décret précise que ce comité doit tenir une Assemblée générale ordinaire tous les trois mois et extraordinaire en cas de besoin.
Selon son règlement interne, le comité supérieur, présidé par M. Moncer Rouissi, doit créer une commission permanente, chargé d’examiner les pétitions et les plaintes déposées par les citoyens et un centre de recherche, d’études  et de documentation sur les droits de l’Homme.
Le décret stipule également que le président du comité doit rendre un rapport annuel au Président  de la République.


W.K.   




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com