53ème Congrès de la DRV : Une décennie fructueuse pour le tourisme tunisien





Depuis la tenue en 1993, pour la première fois en Tunisie, du Congrès annuel de la DRV (Fédération allemande des agences de voyages et tours opérateurs), notre pays a réalisé des performances remarquables dix années durant. Yasmine-Hammamet - Le Quotidien Malgré le temps pluvieux et le ciel nuageux, la chaleur n’a pas fait défaut, hier, à l’ouverture officielle du 53ème Congrès de la DRV. Devant les quelque six cent participants allemands au congrès de la DRV dont des représentants des médias, en plus des responsables professionnels, M. Mondher Zenaïdi, ministre du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat a mis l’accent sur “les performances réalisées par le partenariat touristique entre l’Allemagne et la Tunisie. Des performances qui marquent, en effet, les dix années écoulées depuis la tenue en 1993 du Congrès annuel de la DRV, pour la première fois dans nos murs. Durant ces dix ans, le tourisme tunisien a enregistré des chiffres révélateurs des progrès spectaculaires sur le plan quantitatif et des améliorations évidentes, sur le plan qualitatif”, a souligné M. Zenaïdi. Il va sans dire, que cette évolution a touché la capacité d’hébergement, le nombre des nuitées des non-résidents, les recettes, l’offre touristique et la palette des produits proposés, qui n’ont pas cessé de s’enrichir et de se diversifier. Cependant, il se trouve que le tourisme national, mais également international, est appelé à relever des défis, qui sont la résultante des “mutations profondes que les marchés et les destinations ont connues, ces derniers temps. D’aucuns estiment que les événements du 11 septembre “dénoncés avec la plus extrême vigueur par la Tunisie ont affecté le secteur”, conjugués bien évidemment aux “situations économiques précaires dans certains marchés émetteurs”. La Tunisie a mis en œuvre une stratégie visant à engager la relance de l’activité, notamment sur les marchés classiques dont l’Allemagne, client de première importance pour le tourisme tunisien. Pour sa part, M. Klaus Laepple, président de la DRV, a réaffirmé la confiance de ses compatriotes en la Tunisie. En témoigne, la tenue pour la 3ème fois du Congrès de la DRV dans notre pays. Ainsi, les retombées de cet événement majeur seront certainement positives et permettront sans le moindre doute de développer à nouveau le flux touristique entre les deux pays. Mariem KADA Nette évolution du marché allemand En dépit des difficultés conjoncturelles, les Allemands continuent à croire en la Tunisie, tel que l’a affirmé hier M. Nasser Mani, représentant de l’ONTT à Frankfort. Quoique la baisse sur la Tunisie, à l’instar des autres destinations persiste (-32%), une nette amélioration a été enregistrée depuis le mois de juillet 2003 se poursuivant jusqu’à la fin du mois de septembre. D’autant plus que le mois d’octobre s’annonce exceptionnel en terme d’évolution d’après les informations fournies par les 3 grands TO allemands, à savoir Thomas Cook, ITS et TUI. La part de la Tunisie pour ces TO est de l'ordre de 75 à 80%. Par ailleurs, M. Mani a précisé que les Allemands restent très sensibles aux informations positives d’où l’impact de la déclaration de Shr?der annonçant le début de la délivrance pour l’économie allemande. A cet effet, l’arrière-saison va enregistrer une nette évolution, soit 15% en attendant l’effet d’un impact mouvement vers la Tunisie. Le record sur le marché allemand n’a-t-il pas été réalisé en 1999 à la suite du 2ème Congrès de la DRV organisé en Tunisie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com