Vie des Partis et des organisations





Le PUP  veut être présent dans toutes les circonscriptions pour les législatives

Le Parti de l’Unité Populaire (PUP) compte présenter des listes dans toutes les circonscriptions pour les prochaines élections législatives. «Nous espérons devenir le parti d’opposition le plus représenté au parlement», indique M. Hichem Hajji, membre du Bureau Politique du Parti.
Avec 11 sièges à la Chambre des députés, le PUP est actuellement devancé par le Mouvement des Démocrates Socialistes (14 sièges).


Candidature de la Tunisie pour l’accueil du congrès des Verts africains


M. Mongi Khammassi, secrétaire général du Parti des Verts pour le Progrès (PVP) a présenté mardi dernier la candidature de la Tunisie pour l’accueil du congrès des partis des Verts africains en avril 2010. Cette candidature présentée lors d’une réunion préparatoire tenue récemment au Bénin et à la quelle M. Khammassi a pris part en compagnie de Tarek Nefzi, membre du Bureau Politique du Parti.


Les Verts publient un guide de gestes écologiques


Le Parti des Verts pour le Progrès (PVP) a publié récemment un dépliant comprenant un guide des gestes écologiques destinés au public. Le parti y détaille les bons gestes en matière de préservation de l’environnement et de maîtrise de l’énergie spécifiques à chaque mois de l’année. Ainsi, au mois de janvier, le guide appelle les citoyens à moduler le chauffage de la maison en fonction du nombre et de la superficie des pièces. En avril, le guide recommande le recours à l’utilisation de la lumière naturelle, le jour, pour alléger la facture d’électricité de 15%. En juin, il est préférable de prendre une douche plutôt qu’un bain pour préserver les ressources hydrauliques.


Commission administrative nationale de l’UGTT


La question de la limitation des mandats des membres du Bureau exécutif de l’UGTT sera au centre de la commission administrative nationale de l’organisation prévue à la mi-juillet. Un débat houleux sur l’amendement d’un article du règlement intérieur de la centrale syndicale voté lors du dernier congrès national et limitant les mandats des membres siégeant au bureau exécutif à deux seulement devrait être proposé à cette occasion, indique-t-on de source proche du secrétaire général,  Abdessalem Jerad.
Si cette proposition obtient le feu vert de la commission administrative, un conseil national se tiendra avant la fin de l’année en cours pour convoquer un congrès extraordinaire, lequel est habilité à amender l’article sur la limitation des mandats.
A noter  que le maintien de cet article signifie que l’écrasante majorité des actuels membres du BE ne pourraient pas renouveler leurs candidatures en 2011, lors du congrès ordinaire de l’UGTT.


Un nouveau Bureau à la tête du syndicat des instituteurs


Le congrès du Syndicat général  de l’enseignement de base (Syndicat des instituteurs ) tenu les 24 et 25 juin a abouti à la reconduction de six membres de l'ancien bureau exécutif et à l'entrée de trois nouvelles têtes. Il s’agit de MM. Hfaiedh Hfaiedh, Mohamed Hlaiem, Tahar Dhaker,  Mastouri Gammoudi, Mohamed El Fahem, Slim Gheris, Ahmed El Azzi (nouveau), Mouldi Rajhi (nouveau) Nabil Houachi (nouveau).
La répartition des tâches au sein du nouveau Bureau devrait avoir lieu ajourd’hui. Sauf tractations de dernières minutes, c’est Mohamed Hlaïem qui doit être reconduit en tant que secrétaire général du syndicat.
Rappelons que le congrès de ce syndicat qui compte  quarante-huit mille adhérents, a été marqué par des débats chauds sur les revendications matérielles des enseignants, la « privatisation progressive de l’enseignement» et  la gestion du temps scolaire. Certains membres du syndicat ont également accusé le Bureau sortant d’avoir été «trop consensuel» dans ses rapports avec le ministère de tutelle.


Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com