Exposition : La preuve artistique par trois





Awatef Arfaoui, Salouha Hamdi  et Faouzi Debbich ont réuni leurs talents pour peindre  les chevaux, l’ambiance de la Médina et la nature, une façon de faire découvrir aux amateurs de l’art d’autres couleurs picturales.
D’habitude, au début de l’été, les espaces culturels ferment leurs portes et le public afflue vers  les espaces de plein-air. Période  des festivals oblige. Mais la Maison de la Culture Ibn Rachiq, elle, a ouvert ses portes pour accueillir les œuvres de trois artistes, en attendant le vrai démarrage des manifestations estivales. Awatef Arfaoui, Salouha Hamdi  et Faouzi Debbich ont associé leurs œuvres pour les proposer aux fans de l’art. Les trois artistes ont une seule passion : la fusion entre la tradition et la modernité, en harmonie avec l’authenticité.  Leurs tableaux, de différents formats, donnent à voir plusieurs facettes du terroir, du paysage ambiancé des ruelles tortueuses de la  Médina, des villages et, surtout, du mouvement des souks. La particularité des trois artistes est qu’ils ont tous un faible pour les chevaux  auxquels  vingt  tableaux ont été consacrés.
De différents formats, ces œuvres se distinguent d’abord par leur  cadran concocté à base de bois rouge, puis par les couleurs ombrés qui y prédominent.  Trois techniques ont été utilisées par les artistes et ce, suivant chaque œuvre. Il s’agit du dessin au crayon, la peinture à l’huile et l’aquarelle sur toile. Les couleurs utilisées sont celles chaudes qui se juxtaposent dans une harmonie parfaite. Chacun des artistes a procédé de telle sorte  que la figure peinte soit palpable au premier coup d’œil dans le   tableau. En effet, le nostalgique de l’ambiance de la Médina et de la Banlieue nord se voient  surtout embarqués dans une promenade picturale à travers "Houma", "Sidi Mehrez",  "Souk El Attarine" et "Sidi Bou Saïd", quatre œuvres  de Salouha. L’amour pour le cheval est exprimé à travers des œuvres comme "Ghazoua" d’Awatef Arfaoui, ou "Cavalier" de Faouzi Debbich, entre autres. 
Cette exposition, dont le vernissage a eu lieu  le 27 juin  et qui se poursuit jusqu’au  27 juillet  met en exergue plusieurs styles. Du figuratif à l’abstrait, en passant par le contemplatif, elle invite à une véritable réflexion sur l’art et les œuvres artistiques exposées. Une balade picturale à effectuer absolument.  


Ousmane WAGUE




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com