Festival “Mini clap mobile” Tabarka : Des courts et des longs «version mobile»





Parallèlement à son festival de jazz, Tabarka sera cet été la destinée des cinéphiles. L’événement est la 1e édition du festival "Mini clap mobile", organisée les 24 et 25 de ce mois, à Tabarka.
Un nouveau festival vient de voir le jour au royaume du corail, Tabarka. Festival dédié aux films tournés avec le téléphone portable. Ayant vécu des années en Hexagone, le producteur Néjib Zouaoui a choisi depuis son retour de s’investir dans le domaine médiatique et culturel. Lançant "Carthage TV", une télé sur le net qui sera opérationnelle le 1er jour de Ramadan, il a choisi de donner naissance au "Mini clap mobile", prévu les 24 et 25 de ce mois, à Tabarka. Mais pourquoi a-t-il choisi le royaume du corail ? "Tout est calculé. Organiser un festival en été à Tunis ou à Hammamet est une affaire très risquée. On risque de se perdre dans ces festivals qui ponctuent chaque quartier de ces deux grandes villes. Et il ne faut pas négliger le charme qu’exerce Tabarka sur ses visiteurs. Nous avons pensé faire d’une pierre deux coups. Lancer une manifestation cinématographique dans une ville touristique à vocation musicale et promouvoir la destination Tunisie auprès de nos invités d’honneur, surtout qui viennent spécialement de la France pour partager avec nous cette aventure artistique" a déclaré, spécialement à notre journal, Néjib Zouaoui, directeur de ce festival, spécial films réalisés avec le téléphone mobile. Organisée par "Carthage TV" en collaboration avec la mairie de Tabarka et avec le soutien du "Festival Pocket films" (France), cette manifestation verra la projection de nombreux courts et longs métrages, des documentaires filmés par le portable par des amateurs. La sélection des films qui seront en compétition a déjà commencé puisque les inscriptions ont démarré le 1er mai. Ceux qui désirent prendre part à cette 1e édition peuvent encore s’inscrire sur le site suivant : www.carthagetv.net. La date limite d’envoi de candidatures est le 20 juillet. Les meilleurs films, sélectionnés par le jury, seront projetés lors de l'ouverture du festival (le 24 juillet) et des journées de projection. Parallèlement à ces projections, la 1e session sera marquée par la projection d’une trentaine de films signés par les étudiants des écoles de cinéma et des professionnels. "C’est grâce à la contribution de l’Association Tunisienne pour la Promotion de la Critique Cinématographique que ces projections auront lieu. Nous voulons créer une plateforme d’échanges entre les cinéphiles, amateurs et professionnels", nous a expliqué le directeur de la manifestation dont les projections se dérouleront en plein air. Côté réflexions sur l’impact des nouvelles technologies, le comité d’organisation a prévu deux tables rondes. "Publicité et Internet, la synergie, jusqu’où ?", "Comment les médias vont-ils relever les défis posés par l’émergence des nouvelles technologies ? ", " La marque en conversation", "Producteurs / agences / annonceurs, qu’attendent-ils les uns des autres ?" telles sont les questions de ces rencontres. D’autres activités d’animation et des journées portes ouvertes de collecte de sang, de protection de l’environnement, des ateliers artistiques et de campagnes de dépistage des maladies sexuellement transmissibles sont au menu de la manifestation.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com