L1 (Calendrier 2009-2010) : Un début favorable à l’Espérance





Le tirage au sort du calendrier de la L1 a été, à des degrés différents, plus favorables à certaines équipes notamment celles qui jouent pour le titre.
C’est l’EST le champion en titre, qui peut être satisfait du calendrier. Les Sang et Or disputeront les trois premières journées à Tunis (contre l’OB, le ST et l’ASK) et paraîssent logiquement capables de faire le plein au moment où leurs principaux concurrents auront du mal à en faire autant, plus particulièrement le Club Africain qui aura à effectuer deux difficiles déplacements (à Gafsa puis à Bizerte) durant ces trois mêmes journées.
C’est incontestablement le ST qui hérite d’un calendrier difficile. Les Stadistes auront à jouer à Sousse (contre l’ESS), à Tunis pour le derby face à l’EST puis à Kairouan (contre la JSK). La phase aller leur réserve... sept déplacements alors qu’au retour ils ne quitteront Tunis qu’à quatre reprises.
Or, pour une équipe qui est encore à la recherche de son équilibre avec les multiples départs et l’arrivée d’un nouveau staff technique le début de saison est généralement délicat et difficile à gérer et les craintes des Stadistes est bien justifiée à ce niveau.
Pour sa part, l’Etoile aura l’avantage d’accueillir à Sousse l’EST et le CA pendant la phase aller. Le calendrier lui offre cet avantage moral d’évoluer à domicile, mais tout restera à faire sur le terrain.
Le CSS sera, lui aussi, contraint à faire deux déplacements “pesants”  successifs; contre le CA (4e J) puis l’EST (5e J) et il ne lui sera guère facile de  passer ces deux écueils sans dégâts avec le risque notable de faire deux faux pas de suite et d’en subir les conséquences.
L’ESZ  et la JSK, les deux néo-promus, vont avoir la chance de s’affronter d’entrée et d’éviter ainsi, d’avoir affaire aux grosses cylindrées. La suite leur réserve des matches importants à domicile qu’il va falloir bien négocier pour assurer le meilleur départ possible.
Autre remarque non moins importante: l’USM, l’un des principaux outsiders de la compétition, aura une chance réelle de bousculer la hiérarchie pendant la phase aller puisque les Usémistes vont accueillir les quatre prétendants au titre. Le retour s’annonce difficile pour les  Monastiriens, mais ils demeurent capables de frapper un grand coup pendant la première moitié de la saison. L’EST, l’ESS, le CA et le CSS sont déjà avertis...
Pour les autres équipes, le calendrier paraît ordinaire et elles auront à remporter leurs matches à domicile pour espérer ne pas connaître une difficile fin de saison.
En somme, le calendrier promet de nous réserver une belle course pour l’octroi du titre et ... pas mal de bonnes surprises. On verra bien à partir du 26 juillet.


Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com