Festival de Jazz de Tabarka 2009 : Le duo Nabil Khemir et Raoul Di Souza ouvrent le bal





Après une pause d’une année, le jazz reprendra ce soir du service sur la scène de la Basilique de Tabarka. Le Tunisien Nabil Khemir et le Brésilien Raoul Di Souza ouvriront le bal.
Le public de Tabarka renouera ce soir avec la ferveur du jazz. En effet, les soirées nostalgiques du jazz seront de retour, dans le cadre de la 47e édition du Festival international de Tabarka, qui se tient du 10 juillet au 12 août. Les soirées dédiées à ce genre musical qui se tiennent du 10 au 19 juillet seront inaugurées ce soir par le concert du duo Nabil Khemir de Tunisie et du Brésilien Raoul Di Souza. Le public aura en face deux styles contemporains de jazz, produits par deux artistes disposant chacun un genre particulier. Natif de Korba, Nabil Khemir qui a grandi à la métropole Tunis avec la musique Egyptienne. Après des années de recherche musicale, Nabil Khemir, crée le modèle d'une guitare/ luth à double manche qu'il fera fabriquer aux Pays-Bas. Il l'appelle "RAYJAM". Avec son Rayjam, il participe à de nombreux grands festivals tunisiens comme le Festival international de Jazz de Tabarka, le Festival international de Carthage, les festivals de Mahdia, Ezzahra, El Djem, Kélibia, Tazarka etc. 
En 2006 Nabil Khemir suit également des master classes d’Al Jarreau et de Billy Paul. Le 17 novembre 2006 Nabil reçoit de la part du gouverneur de Nabeul un certificat d’honneur pour sa contribution musicale. Et ce soir encore, il est de retour avec un jazz authentique teinté des couleurs arabo-andalouses. Le tout mixé avec du funk. L’artiste tunisien embarquera donc ses fans dans un style musical avec des sonorités inspirées du jazz de George Benson, Joe Pass, Herb Ellis, John Mc Laughlin et Pat Metheny.
Quant à Raoul Di Souza, il sera aussi de la partie dans cette soirée d’ouverture. Il présentera au public un jazz aux influences salsa et tango. A l’instar de Nabil Khemir qui a créé le Ray-jam, lui, il a inventé le Souzabone, un trombone en do avec valve chromatique dont le son est particulier. Raoul Di Souza a à son actif douze albums et de nombreuses collaborations avec des musiciens de talent comme Georges Duke ou Sonny Rollins.
Pour le concert de ce soir, il sera accompagné certainement de Mario Conde à la guitare, Glauco Solter à la basse, Jeff Sabbag au clavier, Endrigo Bettega à la batterie. C’est donc une ouverture aux sons originaux et où les deux inventeurs, en l’occurrence, Nabil Khemir et Raoul Di Souza dialogueront sur scène. Au grand bonheur du public de Tabarka.


Ousmane WAGUÉ




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com