Cité Ettadhamen : Sauvée dans la rue, attaquée «at home» !





Elle aurait été vernie les deux premières fois, puisque sauvée in extremis. Mais la troisième lui a été cependant fatale…


Tunis – Le Quotidien
La jeune femme n’était assurément pas du genre volage, mais disons néanmoins aguichante et surtout charmante, ce qui n’a pas manqué de lui valoir quelques désagréments, sur fond de convoitises. Pourtant, elle est parvenue à résister à toutes les avances et sauvegarder ainsi une réputation bien établie.
Mieux, elle semblait en outre née sous une bonne étoile, dans ce sens qu’elle a été victime de deux tentatives de détournement, alors qu’elle rentrait du travail. C’est ainsi qu’elle fut sauvée une première fois grâce à l’intervention de deux passants se trouvant miraculeusement sur les lieux du crime. Puis une seconde fois grâce à un réflexe étonnant lui permettant d’éviter le pire en flouant son agresseur, ne la croyant certainement pas capable de l’entraîner vers un traquenard, après s’être montrée docile, sinon résignée à subir le sort qu’il lui a préparé ! Depuis, elle a d’ailleurs tout fait pour éviter certains coins ! Savait-elle seulement que le destin lui préparait autre chose et que le danger lui était très proche !
C’était par un jour comme tant d’autres, peu avant six heures du matin, son mari venant tout juste de quitter le domicile conjugal après un dernier geste tendre adressé à son épouse. En entendant d’ailleurs frapper à la porte, celle-ci avait bien cru qu’il s’agissait de son conjoint revenu prendre quelques affaires. Elle ne s’attendait en tout cas pas à voir ce voisin, passablement dans un état anormal, la repousser brutalement et refermer la porte d’un coup sec…
Paralysée par la frayeur, la jeune femme ne put esquisser le moindre geste, ce dont profita l’assaillant pour passer à l’action et accomplir la sale besogne qu’il s’est assigné depuis un certain temps. Au moment de son arrestation, l’agresseur dira tout simplement qu’il était fou de sa voisine, passant des nuits blanches à attendre cet instant…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com