Festival de l’ASBU : Al-Qods au fond du cœur





La ville de Hammamet-Sud a accueilli samedi dernier, la 14e édition du Festival de la radio et de la télévision arabe  organisé par l’Union des Radios des Etats Arabes (ASBU). Un festival qui se poursuivra jusqu’au 16 juillet.

Hammamet - Le Quotidien -
Le coup d’envoi de la 14e édition du Festival de la radio et de la télévision arabe organisé par l’Union des Radios des Etats Arabes (ASBU) a eu lieu samedi dernier dans la ville de Hammamet-Sud. La cérémonie d’ouverture  a été consacrée au thème d’Al-Qods : “C’est une occasion pour consolider les liens entre les pays arabes et la ville d’Al-Qods, capitale de la culture arabe pour cette année”, a affirmé M. Slaheddine Maâoui, D.G. de l’ASBU. C’était également une occasion d’honorer des artistes comme Mouna Noureddine et Yahia Fakharani, comédien égyptien de talent, des journalistes et des réalisateurs. M. Rafaâ Dkhil, ministre de la Communication et des Relations avec la Chambre des députés et des conseillers a donné le coup d’envoi de ce festival. “Nous souhaitons la fusion des productions pour la réalisation de grandes œuvres en commun. Il faut aussi trouver une solution pour contrer les fictions qui nous parviennent de l’Asie et d’autres pays”, ajoute-t-il.


Adel Youssef et Jamil Dakhlaoui honorés
L’un des moments forts de la soirée d’ouverture du festival est  la remise des prix d’honneur. L’actrice tunisienne Dorra Zarrouk, l’une des personnalités honorées, confie au “Quotidien” : “Je suis dans mon pays, je ne me considère pas comme une hôte, mais c’est un honneur pour moi d’être encouragée  pour tout ce que je fais, je reste fidèle à la T.V. tunisienne où j’ai fait mes débuts, grâce à elle j’ai pu entamer une carrière en Egypte. Actuellement je suis en train de tourner un feuilleton”.
Deux noms qui ont laissé une empreinte à la télé et à la radio tunisienne ont été également honorés: Jamil Dakhlaoui et Adel Youssef.


En deça des attentes
L’opérette qui a suivi la cérémonie d’ouverture a été réalisée par Lotfi Bahri. Cette opérette qui devait mettre en exergue le thème d’Al-Qods, un thème qui n’est pas à la portée de tous les créateurs était au-dessous des attentes. Les tableaux qui ont composé cette opérette n’étaient pas bien reliés. Les vêtements, les expressions des visages des artistes lors des scènes inspirés du thème ne traduisaient pas le sujet.
La majorité des invités a quitté les lieux avant la fin de cette opérette.

Les hôtes et les honorés de cette 14e édition

- M. Hamraoui Habib Chaouki d’Algérie, ancien président de l’ASBU.
- M. Khaled Belkiour d’Arabie Saoudite, président de la Société Arabe des Communications Satellites (ARABSAT).
- M. Saïd Helmi Saïd d’Egypte, président de l’administration de la Société égyptienne de la Cité de production.
- M. Ali Isaâk du Yémen, co-directeur de l'administration de la Radio et Télévision au Yémen.
- M. Adel Youssef, de la Radio Tunisienne.
- M. Jamil Dakhlaoui, de la Télévision Tunisienne.
- L’artiste Yahia Fakharani, d’Egypte.
- L’artiste Souad Abdallah du Koweit.
- L’artiste Hatem Ali de Syrie.
- L’artiste Yasser El Masri de Jordanie.
- L’artiste Abdelmohsen Nime d’Arabie Saoudite.
- L’artiste Rim Banna, de Palestine.
- L’actrice Dorra Zarrouk.
- Le journaliste Ahmed Ali Zein du Liban.
- L’artiste Mouna Noureddine.
- L’écrivain Riadh Seif de Palestine.
- Le réalisateur Chawki Mejri.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com