Journée Culturelle de l’AIESAT : L’Afrique dans sa diversité culturelle





Sous le thème : «L’Afrique dans sa diversité culturelle», l’Association Internationale des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie a organisé avant-hier dimanche au Centre Culturel et Sportif d’El Menzah une journée culturelle pour célébrer le 14e anniversaire de la création de cette association.
La soirée qui clôture les festivités culturelles de l’AIESAT fut un voyage dans la culture africaine. Elle a été inaugurée par le discours du président de cette association, Modibo Dagnon et dans lequel il a invité les étudiants africains à se faire recenser auprès de l’association. Il a informé aussi ses membres du fait que l’AIESAT vient de signer un accord avec le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Technologie pour devenir son partenaire scientifique. Après ce discours, le Bureau Exécutif a été présenté à l’assistance. Des attestations d’encouragement ont été remises aux cinq meilleurs étudiants de chacune des universités tunisiennes qui se sont distingués par leur brillante réussite. Une minute de silence a été observée aussi à la mémoire de deux étudiants congolais ayant perdu la vie au cours de l’année universitaire 2008-2009.
Place à la culture
La seconde partie de cette journée a été un voyage dans la richesse de la culture africaine. Des troupes d’étudiants de différents pays se sont succédé sur la scène. Le ton a été donné par les étudiants du Congo Brazzaville qui ont interprété un morceau de rap. Ensuite, ce fut au tour de la troupe des étudiants du Congo Kinshasa de se livrer à une danse appelée «danse des poules». La place a été ensuite laissée aux étudiants djiboutiens qui se sont livrés à la «danse de l’épée», puis aux Camerounais qui ont exécuté la danse des pygmées. Les Ivoiriens ont par la suite foulé la scène de la salle des spectacles du Centre Culturel pour interpréter un style très populaires de la danse urbaine en Cote d’Ivoire. Ce genre est intitulé «La réplique du grand-père». Les étudiants gabonais se sont fait aussi remarquer en véritables professionnels en visitant le patrimoine musical de leur pays. La cérémonie a été ponctuée aussi par un hommage et la remise des attestations aux ressortissants africains ayant rendu de bons et loyaux services à l’AIESAT. Des prix ont été également décernés aux équipes sportives du basket et du football ayant remporté les tournois organisés par cette association au cours de l’année universitaire qui vient de toucher à sa fin.


O.W.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com