Cité Ennasr : Le chauffeur lorgnait du côté de la fille de l’employeur !





Recruté en tant que chauffeur de la famille, le jeune homme n’a pas tenu plus de trois semaines…


Tunis – Le Quotidien
Décrocher un quelconque boulot  n’est  pas chose aisée de nos jours. Pourtant, ce jeune homme, à quelques encablures de la trentaine, était verni et assez chanceux pour dégoter une place chez une famille de cette cité huppée de la capitale. En tout cas, il en est devenu le chauffeur, ayant pour tâche principale de s’occuper des enfants, essentiellement lors de leurs allées et rentrées de l’école.
C’est notamment la collégienne de seize ans qui avait le plus souvent recours à ses services pour ses multiples déplacements. Une jeune enfant, d’ailleurs pleine de vitalité et non moins charmante ; qui ne fait en tout cas que mordre dans la vie à pleines dents, consciente apparemment de son charme. Et assez sociable, de surcroît, ayant un franc parler et un contact des plus faciles, au point de sympathiser rapidement et sans la moindre difficulté avec son entourage.
C’est ce qui aurait, peut-être, donné des idées au nouveau chauffeur, lequel aurait manifestement confondu amabilité, gentillesse et sociabilité, qualités, il faut dire de plus en plus rares de nos jours, afin de croire que la jeune fille de ses employeurs était d’un abord facile, sinon frivole ! Une aubaine à ne pas rater, avait-il alors pensé.
C’est ainsi qu’un jour, d’après la déposition de la victime, le jeune conducteur aurait dévié subitement de son itinéraire habituel, pour bifurquer par un chemin inconnu pour sa jeune compagne, laquelle s’est rendue compte qu’il était également moins fréquenté ! Aussi, n’a-t-elle pas manqué de s’en étonner auprès du chauffeur qui la rassura en lui assurant qu’il s’agissait tout simplement d’un raccourci. C’était bien entendu tiré par les cheveux, mais elle n’avait qu’à accepter, en attendant, pour voir.
Et ça n’a pas tardé, dans la mesure où le bonhomme de conducteur lui a filé son portable où il y a enregistré certaines cochonneries, avant de passer carrément à la seconde phase de son minable projet, en stoppant tout bonnement la bagnole pour tenter quelques attouchements, en guise d’entrée en matière vers une étape plus sérieuse ! Or, à sa grande surprise, sa jeune compagne s’est carrément révoltée, allant jusqu’à le repousser brutalement, sinon le rabrouer littéralement.
Ce n’était pas tout, d’ailleurs, puisqu’elle allait tout rapporter à sa mère, laquelle s’est empressée de porter plainte et déclencher ainsi l’affaire, dont l’épilogue eut récemment lieu dans une salle du tribunal, avec une condamnation de six ans de prison ferme à la clé…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com