A Siliana et Zaghouan : Les agriculteurs demandent la révision des prix des céréales





Les agriculteurs de la région de Siliana et Zaghouan ont sollicité auprès du président de l’UTAP la révision des prix des céréales lors de la visite qu’il a éffectuée récemment dans la région.

Tunis — Le Quotidien
M. Mabrouk El Bahri président de l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP), a pris connaissance lors d’une visite mardi dans la région de Siliana et de Zaghouan, du déroulement de la saison de moisson des céréales.
Un des principaux problèmes relevés lors de cette visite, est la question des graines «métadinées» dues à un manque d’azote et qui dégrade la qualité des graines du blé dur. Il y a parfois beaucoup de graines éclatées. Cet éclatement nuit à la qualité du blé qui donne une mauvaise semoule. L’agriculteur ne peut pas assumer la responsabilité totale du problème. Il est parfois victime des mauvaises conditions météorologiques qui limitent sa marge de manœuvre pendant une longue période. M. Mabrouk Bahri a affirmé à ce sujet qu’il faut «revoir le barème de remboursement si le problème persiste et se généralise».
Les agriculteurs ne peuvent pas demeurer seuls face à une telle question. Les graines métadinées, sont défavorisées lors des analyses du blé. Les prix de remboursement sont intimement liés à la qualité du blé.


Le barème contesté
Le barème d’évaluation des céréales a été modifié depuis 2004. La politique actuelle suivie par les autorités vise une meilleure qualité des céréales.
Un grand nombre d’agriculteurs souhaiteraient être remboursés sur la base du prix référentiel.
Cette saison exceptionnelle a crée par ailleurs un autre problème, celui de la situation des centres de collecte. En effet, un grand nombre de centres ne sont plus en mesure de recevoir des quantités supplémentaires de blé. Afin de résoudre ce problème, l’Office des céréales a dû demander le renfort du ministère de la Défense pour l’aider dans le transport des céréales directement vers les minoteries.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com