Cité Rommana : La pickpocket, la main dans le sac !





Pour une fois, nous avons eu l’occasion d’assister à une arrestation en direct ! Qui plus est, d’une jeune fille…


Tunis-Le Quotidien
Il faut dire que les usagers des métros desservant les lignes 3 et 5, autrement dit des deux cités Ibn Khaldoun et Intilaka, en avaient ras-le-bol, tant les agressions se sont multipliées ces derniers temps, le plus souvent en plein jour. Les arracheurs de colliers s’en sont ainsi donné à cœur joie, au grand dam des passagères, doublement victimes, essentiellement de grandes frayeurs, ainsi que pour ces témoins pris toujours au dépourvu par la soudaineté des attaques et, il faut l’avouer, la maestria des agresseurs. Une habileté acquise bien entendu grâce à une longue pratique !
Il fallait, dès lors, une réaction rigoureuse des auxiliaires de la justice afin d’endiguer ce fléau qui ne faisait que se propager. C’est, désormais, chose faite. En tout cas, on l’espère après l’arrestation d’une jeune fille en flagrant délit, mercredi dernier en début d’après-midi, aux environs de quatorze heures, précisément.
Deux agents étaient en effet à bord de la rame reliant ce jour-là la place Barcelone à la cité Intilaka, la jeune fille embarquant quant à elle à la station Rommana, juste avant le tunnel du viaduc du boulevard du 7 novembre. Elle comptait certainement profiter de la semi-pénombre du tunnel pour passer à l’action.
Or, les deux agents en civil veillaient au grain, attentifs aux moindres gestes et faits des passagers. Ils ont pu ainsi mettre en échec la tentative de la jeune fille et l’arrêter, on ne peut plus, en flagrant délit, ou plutôt la main dans le sac de la passagère à ses côtés.
Chose étonnante, à l’exception de sa misérable tenue vestimentaire, on l’aurait prise pour une fille de bonne famille, surtout avec son visage angélique…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com