Nationale A (1ère phase – 7ème journée)/C.A. – J.S.K. : Un avant-goût de la Supercoupe





Il y aura, ce soir, enfin, une journée exhaustive, à la faveur du retour à la compétition locale de la JSK. Et d’emblée, le champion sortant aura fort à faire face au détenteur de la Coupe, dans un match qui s’apparente à l’affiche de la journée et, corrélativement, à un avant-goût de la supercoupe qui se déroulera ce samedi à la Coupole d’El-Menzah. Le ton sera donc donné tout à l’heure à El-Gorjani, d’autant plus que les Aghlabides enregistreront la réintégration au sein de l’équipe de leur atout majeur, Radhouène Slimène, qui a purgé sa lourde peine, généreusement révisée à la baisse. De son côté, placé depuis quelque temps sur une courbe ascendante, le CA tient là, une belle occasion pour se situer de façon plus palpable. Même si ce match-phare relègue au second plan toutes les autres rencontres, il n’éclipsera pas pour autant un certain SN - ESS. Les Potiers, malgré un effectif quasiment inchangé, garant de régularité, mais un nouveau coach à la barre, n’arrive toujours pas à décoller. Ils seront acculés à s’employer à fond pour pouvoir remporter le gain de la partie, face à une ESS qui, sans être transcendante, est en train de progresser collectivement, se prévalant d’un atout de plus en plus rare dans nos mœurs sportives, à savoir la simplicité, sur fond de discipline tactique, cette simplicité synonyme d’efficacité et qui lui a permis jusqu’ici de se maintenir en haut du classement. Nord-Nord, Sud-Sud Cette journée est, aussi, à mettre sous le signe des derbys, nord-nord, sud-sud. C’est ainsi qu’à La Marsa, l’ASM et l’EOGK en découdront pour le gain final du match, un peu pour le prestige pour les Aveniristes qui ont toujours vécu dans l’ombre de leur voisin, surtout arithmétiquement pour des Goulettois qui ambitionnent l’accession au play-off. Décimée par des forfaits pour diverses raisons (Nefzi, Ben Mahmoud, Ferchichi...), l’équipe goulettoise, qui a lancé dans le bain de jeunes loups aux dents longues (Mokrani, Ben Oudhifa, Mouhli, Chargui...), appelés dans un avenir proche à redorer le blason de l’EOGK, s’échineront à remporter une victoire qui fouettera davantage leur fougue juvénile. Quant au derby banlieusard, il mettra aux prises le CSC et EZS. Les objectifs des uns et des autres diffèrent tangiblement, dans la mesure où les locomotives chercheront à huiler davantage leurs automatismes et à gagner en compétitivité, alors que les Zahrois brigueront comme à leur accoutumée la tête du classement. A Hammamet, les locaux, qui donnent l’impression de cafouiller, chercheront une réhabilitation aux dépens d’une ESR, elle aussi clopinante. Aussi bien les Cap-bonistes que les banlieusards du Sud ont déçu samedi dernier et sont redevables, à défaut de succès, d’un bien meilleur rendement. Enfin, l’USM, au repos lors de la dernière journée, confortera, sauf miracle, son rang en haut du classement, au détriment d’un Tacapès qui n’arrive toujours pas à retrouver ses repères. Wahid SMAOUI ****** Rendez-vous Salle Gorjani 18h30 : CA - JSK Salle Nabeul 18h30 : SN - ESS Salle La Marsa 18h30 : ASM - EOGK Salle Radès 18h30 : CSC - EZS Salle Hammamet 18h30 : ASH - ESR Salle Monastir 18h30 : USM - Tacapès


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com