Festivals d’été : Show et ambiance festive au Kef





Au Kef, comme à Nabeul, les soirées et les festivals d’été continuent leur bonhomme de chemin. Et les spectacles varient d’un festival à un autre.
Pas moins de treize festivals ponctuent les soirées estivales de la région du Kef. Tout au long de  ces festivals, le public aura droit à 45 concerts, une vingtaine de représentations théâtrales, quatorze spectacles pour enfants et quatre projections cinématographiques, des soirées poétiques, ainsi que des séances d’animation dans les zones rurales. Certains de ces festivals ont d’ores et déjà démarré depuis quelques jours. C’est le cas de la seizième édition des festivals Sidi Eddahmani, dont le coup d’envoi a été donné le 3 juillet, de la 34e session du Festival  Boumakhlouf du Kef et de 10e édition du Festival « Zitouna ». Grâce à un programme copieux,  le public a été régalé par plusieurs soirées et représentations théâtrales.  Parmi les soirées programmées, on cite notamment celui de Ziad Gharsa, à l’ouverture du Festival de Boumakhlouf, le 9 juillet et Nour Chiba, le 13  du même mois, mais aussi « Saâdoune 28 » de Soufiane Chaâri, une pièce de théâtre tragicomique présentée vendredi dernier au Kef. En effet,  les festivals se poursuivent, mais les soirées ne se ressemblent pas. D’autres spectacles, à l’instar  du concert de Héla Melki, prévu pour le 24 de ce mois, à la clôture du Festival d’été du Sers.  Belgacem Bouguenna, lui,  clôturera le Festival  d’été de Tajerouine. Les prochaines nuits seront hautement show dans les différentes localités du Kef.
 Du côté de Nabeul, les nuits estivales sont loin d’être calmes. Elles sont ponctuées par une kyrielle de festivals. On en dénombre une dizaine et le plus célèbre est le Festival international de Hammamet.  Il y a lieu de citer aussi d’autres manifestations estivales comme ceux de Fête   de la mer de Kelibia   ou  de Tazarka, entre autres. Ces festivals seront ponctués par des soirées comme celles d’Ahmed Mejri et du Syrien Nour M’henna,  sans oublier le concert de Noura Amine, entre autres. Bref, les nuits d’été sont animées à Nabeul.


Ousmane WAGUE




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com