Les Américains aux urnes: Premier test pour Barack Obama





Les Américains ont été appelés aux urnes, hier, dans une poignée d’élections qui pourraient avoir des conséquences pour Barack Obama, ses alliés démocrates au Congrès et l’opposition républicaine.
Le Quotidien-Agences
Les électeurs de Virginie et du New-Jersey vont choisir leurs gouverneurs. Les Républicains paraissent confiants sur leur chance de récupérer la résidence du gouverneur en Virginie après une série de gouverneurs démocrates ces dernières années.
D’après les sondages, le Républicain Bob Mc Donnell possède une avance confortable sur le démocrate Creigh Deeds. Mc Donnell semble attirer à lui certains des électeurs modérés qui ont supporté Barack Obama lors de la présidentielle en Virginie l’année passée. Depuis Lyndon Johnson en 1964, aucun candidat démocrate à la Maison-Blanche ne l’avait emporté en Virginie avant Barack Obama.
Au New-Jersey, une course serrée se joue entre le gouverneur sortant, le démocrate John Corzine, qui essaye de tenir à distance son adversaire républicain, Chris Christie et un candidat indépendant, Chris daggett. Le président Obama a d’ailleurs soutenu Corzine dans la dernière ligne droite de sa campagne dans l’espoir que celui-ci soit élu pour un deuxième mandat.
Un succès républicain serait vu comme un rejet de la politique du président Obama et pourrait encourager les républicains pour les élections de 2010 au Congrès. D’après les analystes, les premières indications montrent que les républicains sont plus mobilisés que les démocrates.
En plus des deux élections pour le poste de gouverneur, deux sièges sont à pourvoir à la Chambre des représentants: l’un en Californie, l’autre dans l’état de New-York. L’élection de New York suscite beaucoup d’intérêt après le retrait de la candidate républicaine, laissant le démocrate en découdre avec un membre du Parti conservateur
Les républicains peuvent compter sur la crise économique, le chômage et la guerre qui s’enlise en Afghanistan pour améliorer leurs positions.
Ce que le président et les démocrates devaient surtout mesurer c’est le degré de mobilisation des électeurs, pour voir s’ils peuvent ou non attendre en 2010 le même enthousiasme qu’en 2008.
Deux autres consultations se tiennent le même jour au nord-est des Etats-Unis. A New York, les électeurs doivent décider s’ils confient à Michael Bloomberg, 67 ans, un troisième mandat de quatre ans à la mairie de la ville, un scrutin a priori sans surprise où le maire sortant devance largement son rival démocrate William Thompson.
Enfin dans le Maine, un référendum populaire est organisé sur la question du mariage homosexuel, qui a été légalisé en mai dernier dans cet Etat.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com