A quelques jours de Ramadan : La frénésie d’achat bat déjà son plein





A quelques jours du mois de Ramadan, le compte à rebours pour les achats semble avoir démarré de la façon la plus spectaculaire au niveau de nombreuses grandes surfaces. La ruée a ciblé les produits alimentaires et articles de ménage, très sollicités généralement durant toute période de forte consommation. Comment les citoyens se préparent-ils, en effet, à ce grand rendez-vous de dépenses faramineuses? Tunis - Le Quotidien Se démenant comme une belle diablesse, Mme Ahlem, une femme âgée d’une quarantaine d’années n’a cessé de parcourir, hier, à longueur de journée, les différents rayons du Magasin «Monoprix». Comme de nombreuses autres femmes au foyer qui sillonnaient cette grande surface, elle a fini, au terme de la journée, par effectuer toute une kyrielle d’achats d’articles de ménages et de produits alimentaires. En fin de compte, son chariot était plein à craquer. Il débordait de tous types d’articles de ménages : cafeteries, moulins à café, casseroles, marmites, ainsi que les produits alimentaires, les plus consommés durant le mois de Ramadan comme les boîtes de sardine, de thon, café, «Yaourt», «briks» entre autres. En effet, à quelques jours du mois de Ramadan, l’ambiance des achats au niveau de nombreuses grandes surfaces est à son comble. De nombreux citoyens, qu’ils soient pères ou mères de familles, se sont d’ores et déjà lancés dans cette course folle vers l’hyperconsommation. Leur principal souci est d’effectuer une bonne partie des achats afin de minimiser les coûts des dépense, en cette période où des remises sont consenties sur de nombreux produits et articles de ménage. Mme Belhaj, une mère de famille que nous avons rencontrée dans le magasin «Monoprix», nous déclare qu’elle a commencé, depuis la semaine dernière à effectuer les achats dans le but de se décharger de quelques tâches à l’approche du mois de Ramadan. Et d’ajouter : «Je viens d’acheter, maintenant des assiettes, des bols à soupe, la poêle que nous utilisons fréquemment, durant le mois de Ramadan», avant de poursuivre : «à partir de cette semaine, je commencerai à m’approvisionner en produits alimentaires, comme la chorba, le couscous, les œufs, les tomates en quantité suffisante pour les premiers jours du mois saint». Fin prêt à temps Afin d’être fin prête à temps pour le mois saint, Mme Ferchichi, une autre mère de famille que nous avons rencontrée dans le même magasin nous confie, pour sa part, avoir déjà effectué tous les achats en produits alimentaires des 15 premiers jours. «Mais la facture est salée. J’ai dépensé pas moins de 120D. J’aurai aussi d’autres dépenses à consentir», regrette-t-elle. Tel n’est pas le cas de Mme Dalenda, une autre mère de famille qui nous déclare n’avoir pas fait d’achats grandioses : «Je prépare le mois de Ramadan le plus normalement du monde. Je ne compte pas faire de gros achats parce que je pense aux dépenses de l’Aïd qui seront particulièrement élevées aussi». Grosso modo, le compte à rebours pour les préparatifs du moins saint a d’ores et déjà démarré. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com