Concours spécifique d’accès aux cycles d’ingénieurs: Trois cent soixante-dix places à pourvoir





Dans une session exceptionnelle, le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Technologie et de la Recherche Scientifique ouvre un concours spécifique sur dossier pour l’accès aux écoles de formation d’ingénieurs pour l’année 2009-2010.
Le concours est réservé aux titulaires de maîtrise ainsi que les licenciés, diplômés de 2002 et des années qui suivent. Sept disciplines sont concernées par cette édition exceptionnelle, en l’occurrence la physique, la chimie, les mathématiques, la géologie, l’informatique, les sciences expérimentales et techniques. Les candidats admis seront directement inscrits en 2ème année dans l’une des 6 écoles de formation d’ingénieurs ou encore dans l’Ecole Supérieure de la Statistique et de l’Analyse de l’Information de Tunis. La formation sera dispensée dans le cadre des cours de soir.
Il y a lieu de noter que les candidats qui veulent postuler à plusieurs postes en vue de multiplier leurs chances, doivent déposer un dossier pour chaque candidature. Encore faut-t-il que le bordereau attestant le versement d’un mandat postal (20 dinars, au profit de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis) au titre de frais d’inscription, soit joint aux pièces justificatives de chacune des candidatures déposées. Au total, 370 places ont été programmées. Elles sont réparties dans les 7 établissements concernés. L’inscription se fait obligatoirement à travers un formulaire de candidature mis en ligne sur le site du ministère ( HYPERLINK «http://www.mes.tn» www.mes.tn) et aussi disponible auprès des écoles concernées
Le dernier délai pour le dépôt des candidatures, est fixé au samedi prochain (14 novembre 2009). Quant aux candidats qui vont déposer plus qu’un dossier, ils auront jusqu’au 21 novembre pour remettre leurs fiches de choix à la Direction Générale des Etudes Technologiques, à Radès.


* H.G.


* Répartition
L’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis (ENIT) : 70 places dans les spécialités de génie électrique, génie mécanique génie civile et télécommunication.
L’ENI de Sousse : 60 places pour l’électronique industrielle.
L’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Monastir : 110 places dans les domaines de génie électrique, génie mécanique, de l’ingénierie en énergie et en textile.
L’Ecole Nationale d’Ingénieures de Sfax, 50 places dans les spécialités d’électromécanique et de géologie ont été programmées. L’ENI de Gabès : 50 places en ingénierie de télécommunication et des réseaux.
L’Ecole Supérieure de la Statistique et de l’Analyse de l’Information de Tunis : 30 places pour une formation d’ingénieurs en statistique et en analyse des données.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com