Accidents de la circulation : 1500 piétons tués sur la route





L’Association Tunisienne de la Prévention Routière (ATPR) vient du publier sa première revue mensuelle de sécurité routière. Cette revue a consacré le numéro d’octobre à de nombreux thèmes en rapport avec la prévention routière et présenté des statistiques fort alarmantes sur les accidents de la circulation. Tunis - Le Quotidien De nombreux thèmes ont été traités dans cette revue. Il s’agit, entre autres, des sujets en rapport avec la prévention routière ou des thèmes aussi sensibles, comme : «portable au volant, Attention, piétons ! La circulation dans le Grand Tunis etc ... Des chiffres très percutants sur les accidents de la circulation ont été présentés dans ce premier numéro de l’ATPR. A propos des accidents, les statistiques révèlent que, chaque année, des milliers d’accidents se produisent et les chiffres sont toujours en hausse. Ce qui est en somme alarmant. En effet, durant les deux dernières années, 12354 accidents ont été enregistrés et ont coûté la vie à 1500 piétons. Durant la même période, 16.861 personnes ont été blessées dans ces accidents. Les jeunes enfants sont les plus touchés par ces accidents. Toujours selon les statistiques présentées par cette revue, plus de 80% des automobilistes conduisent à une vitesse supérieure à la moyenne. La vitesse constitue la deuxième cause d’infractions du code de la route en Tunisie, juste après le stationnement gênant. Cette revue révèle, par ailleurs, que le vrai problème n’est pas afférent aux 300.000 véhicules qui circulent chaque jour à Tunis, ni l’étroitesse de bon nombre d’artères qui sont au nombre de 8000, mais l’incivisme de certains, l’intolérance d’autres et le non-respect du code de la route par beaucoup de conducteurs. La revue insiste, d’autre part, sur la pollution atmosphérique et les causes de la hausse des accidents de la circulation durant l’été. Les statistiques révèlent, à cet effet, que 12127 accidents ont été enregistrés l’année dernière dont 37% sont occasionnés par une conduite sous l’emprise de l’alcool. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com