Kalthoum Sarraï, l’animatrice tunisienne de la chaîne M6:Super Nanny n’est plus





Super Nanny n’a pas échappé à l’inéluctable, après s’être passée par l’épreuve d’une longue et douloureuse maladie. La maladie en question n’était autre qu’un virulent cancer des poumons qui l’a terrassée à l’âge de 47 ans. «Nous avons le regret de vous informer du décès cette nuit de Cathy Sarrai, plus connue sous le nom de Super Nanny, des suites d’une maladie» lit-on dans communiqué de presse de son agent publié hier dans la matinée. Une information confirmée par la chaîne de TV M6 où on peut lire sur son site officiel que «Le Groupe M6 s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches dans cette épreuve» et qu’une soirée spéciale lui sera consacrée, ce samedi. Le décès de Cathy Sarai survenu dans la nuit de mardi à mercredi n’était pas sans laisser une douleur profonde dans les cœurs et les esprits de ses fans.
Cathy, on l’a bien connue, par écrans interposés, dans une émission, dont elle était le personnage central ‘’Super Nanny’’ qui passait sur M6 et qui raflait l’audimat. On compte quelques 3,7 millions de spectateurs pour son programme télévisuel. Et ce n’était pas pour rien, car le personnage charismatique de Super Nanny devenu symbole de l’éducation traditionnelle était adulée non seulement des parents mais aussi des enfants qu’elle menait à la baguette. A la fin de chaque émission, petits et grands faisaient leurs adieux à l’animatrice en pleurs. Cette fois les adieux se font pour de bon et pour toujours. Super Nanny nous quitte et nous laisse un legs de coaching parental qui serait d’une aide précieuse à des parents en perte de repères face à des enfants terribles, voire même intraitables. On l’apprend, en effet, Cathy est aussi une auteure prolifique, qui depuis 2006 avait publié trois livres, deux guides et une autobiographie.
Cathy Kalthoum Sarrai, comme nous le savons tous ou presque, est d’origine tunisienne. Il s’agit bien d’une concitoyenne qui s’est forgée à l’étranger en menant son petit bonhomme de chemin dans son pays de résidence, la France. Elle était la révélation de la chaîne de tv M6 en l’an 2005 qui l’a mise au devant de la scène, après avoir fait ses preuves en tant que nurse professionnelle, diplômée de puériculture et psychologue pour enfants. Le concept de l’émission qui a raflé l’audimat a été importé en Tunisie, pour que ‘’super Kalthoum’’ assiste des familles tunisiennes en vue d’élever leurs enfants comme il se doit en leur inculquant les principes de base d’une bonne valeur éducation. Mais Cathy Kalthoum Saraï n’était pas seulement une simple animatrice d’une émission qui défrayait la chronique en France, mais bien plus que cela. Cathy serait la première animatrice sur les chaînes françaises à avoir vulgarisé le principe du coaching en matière d’éducation des enfants. «Un enfant a besoin de repères pour bien grandir. On doit lui imposer des limites, sans quoi il sera sans repères» répète-t-elle à chaque émission pour rappeler, à qui il veut, que mener à la baguette son enfant ne nous empêche pas de l’aimer, et qu’une fois devenu adulte il nous en remerciera.
Super Nanny est partie rejoindre le Seigneur, paix enfin sur toi kalthoum et merci pour tous les conseils que tu nous a prodigués.


* Mona BEN GAMRA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com