C.S.H.L. : A la recherche d’une efficacité perdue





«Si on est capable de récolter le maximum de points face à l’ESHS et l’ASK, c’est qu’on mérite de rester en L1», a signalé Gérard Buscher, le coach du CSHL à l’entame de la trêve et du début de la préparation de l’équipe hammam-lifoise pour la phase retour du championnat.
La déclaration de l’entraîneur banlieusard résume, en effet, la marche souhaitée par le club durant la prochaine phase.
Pour ce faire, Buscher a ramené dans ses «valises» son fils Michael Buscher qui occupe le même poste que Mehdi Ben Saada et le blessé Ahmed Harrane.


L’attaque renforcée
Pour renforcer sa ligne d’attaque qui demeure le véritable «talon d’Achille» de l’équipe et son véritable handicap, le staff technique hammam-lifois a testé plusieurs joueurs.
Le Sénégalais Djibtil Diop faisait partie de ceux-là. Débarqué à Hammam-Lif, cet attaquant issu de l’ASEC Diaraf de 23 ans a participé aux entraînements depuis le 5 janvier, mais n’a pas été, en définitive, retenu vu qu’il ne répond pas au profil recherché.
Naoufel Youssef, qui a peu joué et qui n’entre pas dans les plans de Busher, a repris le chemin du Parc B et a rejoint l’EST. Quant à Seifeddine Chammari, il a quitté le club. Idem pour Walid Yaken, dont le contrat a été résilié. Anis Ben Chouikha, véritable porte-drapeau du CSHL et maître à jouer de l’équipe est revenu à de meilleurs sentiments, au grand bonheur des supporters hammam-lifois, après avoir été pressenti à l’ESZ et au Golfe.
Du coup, la préparation qui a débuté à partir du 4 janvier a donné une idée plus précise sur la valeur des principaux acteurs et surtout les nouveaux, essentiellement les attaquants.
A ce titre, Michael Buscher, milieu offensif, qui a évolué à l’OG Nice, en Ecosse et en Chine a été, enfin, retenu et recruté, vu ses potentialités démontrées durant les entraînements. Le Marocain Mohamed Borgi qui jouait à Salé au Maroc, ainsi que l’Ivoirien Junior Tunsen, tous deux attaquants, ont été également, recrutés.
Maintenant que les trois lignes semblent en principe, bien garnies, le staff technique se tourne vers les matches amicaux.


Des tests à gogo
Le mercredi 13 janvier, les protégée de Buscher a effectué un test à Soliman contre l’OK, soldé par un nul (1-1). Poursuivant le cycle de préparation l’équipe a rencontré le SC Ben Arous, rencontre qui s’est terminé (2-0) en faveur des hammam-Lifois, avec des buts de L’tifi et Maâtoug.
D’autres rencontres sont prévues au programme, dont une face à l’EST samedi.


* Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com