Energie : Ajustement des prix des produits pétroliers





Tunis - TAP -
Le ministère de l’Industrie et de la Technologie, porte à la connaissance du public, qu’à partir du dimanche 21 février 2010 à zéro heure, les prix de vente au public des produits pétroliers seront modifiés comme suit:
- Essence super sans plomb : 1.320 dinar/litre
- Essence super : 1.320 dinar/litre
- Essence lampant: 760 millimes/litre
- Gasoil : 960 millimes/litre.
- Gasoil ppm : 1.150 dinar/litre
- Fuel oil lourd n°2: 400 dinars/tonne
Gaz de pétrole liquéfié (GPL):
- La charge de 3 kg: 1.820 dinar
- La charge de 5 kg: 2.945 dinars
- La charge de 6 kg: 3.510 dinars
- La charge de 13 kg: 7.500
- La charge de 25 kg: 26.170 dinars
- La charge de 35 kg: 36.635 dinars
- Le GPL en vrac : 1046.750 dinars/tonne.
- Propane liquide en vrac: 1078.415 dinars/tonne.
Ainsi, les prix enregistrent un léger ajustement de 50 millimes le litre pour l’essence, le gasoil et le pétrole lampant, de 120 millimes le kilo pour le fuel et de 200 millimes pour la bouteille de GPL (13 kilos).
Cet ajustement s’inscrit dans le cadre du système de régulation mis en place depuis janvier 2009. Ce système se base sur l’ajustement des prix intérieurs des produits pétroliers, à la hausse ou à la baisse, avec des niveaux modérés, chaque fois que l’écart entre le prix du pétrole sur le marché international et le prix d’équilibre de référence, atteint 10 dollars par baril au moins sur une période de trois mois successifs.
Il est à rappeler qu’une première application de ce système de régulation a été effectuée le 16 janvier 2009. Elle a abouti à une baisse des prix des produits pétroliers sur le marché local.
Depuis cette date, les prix du pétrole sur le marché international ont connu une augmentation dépassant le seuil de 10 dollars pour atteindre une moyenne de 74,5 dollars le baril du Brent au cours du dernier trimestre 2009, ce qui a engendré un écart de 22,5 dollars par rapport au prix de référence fixé à 52 dollars le baril.
Ce nouvel ajustement des prix des hydrocarbures ne couvre qu’une partie du coût de l’énergie. En effet, le prix d’équilibre de référence s’établit désormais à 60 dollars, soit un niveau inférieur de 15 dollars aux prix actuels du marché international.
La subvention de plusieurs produits pétroliers reste, de ce fait, importante. Elle atteint 412 millimes le litre pour le pétrole lampant, 183 millimes le litre pour le gasoil, 269 dinars la tonne pour le Fuel Oil et 9 dinars pour la bouteille de GPL de 13 kg.
Il est possible d’amortir l’effet de cet ajustement des prix en rationalisant davantage la consommation d’énergie grâce au recours aux incitations et facilités en vigueur, en vue d’adopter les équipements économes en énergie sans altérer, pour autant, le niveau de vie du consommateur ni influer sur la production et sa qualité et ce à travers:
- L’entretien des moteurs des véhicules et la limitation de la vitesse par les automobilistes.
- L’utilisation des lampes économiques (LBC)
- L’acquisition des équipements électroménagers économes en énergie.
- L’installation des chauffe-eau solaires à la faveur des avantages accordés à cet effet.
- La réalisation des audits énergétiques et le recours aux énergies de substitution pour les entreprises.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com