C.S.S. : Rien ne va plus





La nouvelle défaite concédée à Sfax a fait son effet dont essentiellement le dépit de Kamel Zaïem, la énième discorde entre Sellami et Khemakhem et enfin la grogne des supporters.
Zaïem veut partir
En forme depuis quelques matches, le milieu Kamel Zaïem, n’a pas été aligné face à son ancien club. Une décision qu’il n’arrive pas à expliquer durant son intervention sur les ondes de MFM : «Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas été aligné aujourd’hui. Le coach a décidé et il assume sa responsabilité. Beaucoup de choses sont à revoir au CSS, nous ne pouvons pas avancer dans cette ambiance. Je préfère m’arrêter là pour ne pas dire des choses qui nuisent au club plus qu’autre chose.
Personnellement, je n’aime pas jouer dans un club où il ya une guerre dans les coulisses. Donc, il vaut mieux que je quitte le CSS dès la fin de la saison».
Sellami dur sur Khemakhem
La tension était déjà palpable entre les deux hommes du CSS depuis quelques semaines. Cette fois, le président Moncef Sellami va plus loin : «Khemakhem est un destructeur. Je vais bientôt devoir révéler tellement de choses, notamment en rapport avec le dossier de notre ex-joueur, le Ghanéen Apoko...»
A signaler que le comité des sages du CSS se réunira aujourd’hui à Tunis. Au cours de cette réunion, il aura à trancher sur l’avenir de l’entraîneur Luka, très contesté du reste par la majeure partie du public qui réclame son départ ainsi que celui du président Sellami et son vice-président Khemakhem. Affaire à suivre...


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com